Recherche

Thiès : 25 femmes outillées en leadership féminin



Thiès, 24 mars (APS) – Des femmes du mouvement citoyen ‘’Gem Sa Bopp’’, prennent part, depuis dimanche à Thiès, à une session de formation en genre et développement, en vue d’être outillées sur le concept de leadership féminin pour mener des activités génératrices de revenus, a constaté le correspondant de l’APS.

Cette session vise à donner aux 25 femmes issues des différents quartiers de Thiès, une claire conscience du rôle qu’elles doivent jouer dans leur communauté respective et à les aider à pouvoir participer aux prises de décision’’ dans leur communauté, a expliqué Amadou Diop, consultant et formateur.

Les bénéficiaires vont être formés au leadership féminin et à la gestion des conflits. Il s’agit de les aider à gérer les différents conflits qui surgissent au sein du milieu familial et de la communauté.

Ces femmes seront aussi outillées dans le domaine de la microfinance, afin qu’elles ‘’soient de bonnes gestionnaires’’.

A la fin des sessions de formation, a annoncé le consultant, les femmes leaders vont restituer leur savoir-faire et connaissances acquis à la base au niveau de leur quartier respectif et les partager avec les femmes de leur communauté’’.

A terme, a-t-il ajouté, le mouvement pour la citoyenneté Gëm Sa Bopp, dirigé par Maodo Malick Mbaye, envisage de mettre sur pied une fédération des femmes de la commune de Thiès pour trouver ‘’les voies et moyens de nouer un partenariat avec les femmes du Sud, pour échanger […] les produits agricoles de leurs différentes localités’’.

Pour lui, cette forme de partenariat sera bénéfique aux deux parties. Les femmes de Thiès vont ainsi pouvoir commercialiser le mil, le pain de singe, le bissap et d’autres céréales en Casamance et celles de la Casamance pourront vendre à Thiès les produits issus de leur terroir.

Maty Ndiaye, bénéficiaire de la session de formation, se réjouit de pouvoir accéder à la formation en genre et développement, pour mieux s’imprégner des nombreuses facettes du développement durable, de la microfinance, de la gestion et du leadership féminin.

Elle a remercié le président du mouvement citoyen Gëm Sa Bopp, Maodo Malick Mbaye, qui a initié cette formation pour les différentes femmes des quartiers de Thiès. Ce qui, selon elle, ‘’sera bénéfique pour sortir la communauté de la pauvreté, mais aussi accéder à des activités génératrices de revenus’’.

BD/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 132 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance