Recherche

Tambacounda: 190 millions pour financer les projets des femmes de la région



Tambacounda, 23 avr (APS) - Les femmes des quatre départements de la région de Tambacounda ont obtenu une enveloppe globale de 190 millions de francs CFA, devant servir à financer des activités génératrices de revenus, a indiqué mardi dans la capitale orientale, la ministre de la Femme et de l'Entrepreneuriat féminin, Mariam Sarr.

Au terme d’une rencontre avec des femmes dans un complexe situé dans le quartier de Quinzambougou dans la commune de Tambacounda, Mme Sarr a indiqué qu’une enveloppe a été allouée aux femmes de chacun des quatre départements de la région.

Ce montant a été réparti comme suit : 40 millions à Goudiry, 50 millions à Bakel et aujourd’hui 60 millions dans le département de Tambacounda. ‘’Il nous reste le département de Koumpentoum qu’on va visiter le samedi où les femmes vont voir leurs projets financés à hauteur de 40 millions’’, a dit la ministre.

‘’Le montant alloué au département de Tambacounda s’élève à 60 millions’’, selon Mariama Sarr qui s'adressait aux femmes venues massivement l’écouter et lui présenter leurs doléances.

Cet argent sera donné sous forme de crédit revolving à un ‘’taux préférentiel’’, a-t-elle indiqué, sans plus de précision. Elle a invité les bénéficiaires à en user ‘’de la façon la plus efficiente possible, pour permettre à [leurs] sœurs de pouvoir en bénéficier à leur tour’’.

La ministre leur a recommandé de ‘’rembourser intégralement’’ les crédits contractés et à ‘’ne pas les détourner de leur objectif initial’’ qui est le développement d’activités génératrices de revenus.

En plus de cette enveloppe, Mariama Sarr a annoncé la mise en place d’une plateforme multifonctionnelle dans le département et dont l’emplacement sera déterminé par les femmes elles-mêmes.

Cette ‘’machine qui fait beaucoup de choses à la fois’’, devrait servir à la transformation de céréales, de fruits et légumes, entre autres usages. Elle sera en place avant le départ de la délégation ministérielle venue pour les besoins du conseil des ministres décentralisé, prévu jeudi, a-t-elle assuré.

La ministre de la Femme a promis également des moulins, des pompes manuelles, des motopompes et des kits de cuisine qui seront aussi mises à la disposition des femmes dans le cadre d’un programme d’allègement des travaux de la gent féminine. A ce sujet, elle a noté que ce matériel dont le coût n’a pas encore été arrêté, sera mis en place ‘’progressivement’’.

En outre, l’officiel a fait part de la mise en œuvre à venir d’un programme axé sur la coiffure, la restauration et la couture au profit des jeunes filles.

‘’Les femmes sénégalaises restent fragiles du fait de la faiblesse de leur pouvoir économique’’, a relevé Mme Sarr. Pour l’‘’émergence économique’’ des femmes qui représentent plus de 50% de la population du pays, le président de la République a mis des ‘’moyens immenses’’ à la disposition, afin d’en faire une ‘’rampe de lancement’’ du développement du pays, a-t-elle signalé.

Mariama Sarr a noté que c’est dans cette optique que des lignes de crédits ont été renforcées dans les ministères de la Santé, de la Jeunesse et de la Femme.

Quant aux femmes handicapées, Mariama Sarr a annoncé que le point focal de son département chargé de prendre en charge leurs préoccupations les rencontrera. ‘’Dès qu’on aura les projets de la région, le décaissement se fera aussitôt’’, a-t-elle dit, tenant à préciser que toutes ses promesses ne sont pas des ‘’paroles en l’air’’.

ADI/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 100 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance