Recherche

THIOMBY/ LUTTE CONTRE LA PAUVRETE Les femmes à l’école de la teinture et de la fabrique de savon



Une centaine de femmes issues des 26 villages de la communauté rurale de Thiomby (5 Kms au Sud Ouest de Gandiaye) vont débuter cette semaine une formation en teinture, fabrique de savon et de l’eau de Javel. La cérémonie de sensibilisation de ces différents groupements de femmes s’est tenu dimanche dernier dans le même village en présence de la Directrice de l’entreprenariat féminin, Mme Fatoumata Mbacké, du conseiller du président de la République en éducation Diamé Diouf, initiateur du projet et diverses autres personnalités de l’Etat.

Convaincues que l’ignorance est naturellement source de pauvreté, surtout dans le monde rural, ces autorités jugent nécessaire de prioriser ce genre de programme pour offrir aux femmes toutes les capacités leur permettant d’accueillir et financer les projets qui leur seront proposés éventuellement. Ce programme entre dans un cadre global d’autonomisation des femmes et de lutte contre pauvreté dans les milieux défavorisés. Il cible les femmes en quête d’une activité génératrice de revenus, comme celles de la communauté rurale de Thiomby dont la majeure partie dispose d’un revenu quotidien inférieur à 500 F Cfa.

La sensibilisation lors de cette cérémonie a surtout porté sur l’importance de la formation et les privilèges qui en découleront. Egalement sur la gestion des ressources pendant le moment venu des financements, car il faut le dire, les femmes de la communauté rurale de Thiomby, après leur formation recevront du ministre de la femme de nouveaux financements dans les activités auxquelles elles ont été formées.

Abdoulaye FALL
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 126 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance