Recherche

THIES : POUR UN DEVELOPPEMENT DU TOURISME DURABLE Plaidoyer pour une diversification des offres



Une réflexion organisée à Thiès le samedi 3 mai 2014 par le promoteur et opérateur économique Doudou Gnagna Diop en relation avec des associations de jeunes de Grand Thiès a polarisé l’attention au tour du développement du tourisme durable. La démarche initiée vise une implication profonde des communautés de base, des collectivités locales, et des pôles touristiques. Les compétences requises pour l’avènement d’un tourisme durable sont élucidées.

Le promoteur Doudou Gnagna Diop considère chaque terroir, pris comme une niche de richesses, apte à produire des activités touristiques et à servir de pôles d’attraction. L’option selon lui est révélatrice de la possibilité de diversifier les espaces touristiques en dehors de la station balnéaire de Saly-Portudal, de nos jours, envahie à cause de la croissance démographique urbaine galopante. La mutation de la localité en commune, l’affairisme sans limites et le déclin de plusieurs réceptifs s’ajoutent aux facteurs qui militent en faveur de l’exploration d’autres canaux dans le cadre de la diversification des espaces et du produit touristique.

Il suggère l’élaboration de nouveaux produits (offres) à dynamiser notamment les tourismes intérieur, national, religieux et de découverte. Cela suppose, selon lui, une innovation basée sur des formules adaptées au quotidien des sénégalais. La protection des espaces naturels, des terroirs accueillant des sites touristiques, celle des écosystèmes, celle des ressources naturelles et leur culture sont des indicateurs à prendre en compte pour lui. Les plaies du tourisme influant sur le cours négatif du secteur comme le visa demandé aux touristes, la drogue, la prostitution et l’érosion côtière constituent des entraves auxquelles il faut remédier pour pour un développement du tourisme durable.
Dès lors, la réalisation de voyages participatifs, la création de centres ou villages de vacances restent essentielles dans la marche vers un tourisme social. La relance du secteur touristique passe, selon lui, par une revalorisation du mode de vie et la qualité de nos ressources humaines. La qualité de l’environnement naturel, de celles des affaires et de la formation professionnelle contribuent à la réalisation de cette aspiration.

Pour Doudou Gnagna Diop, d’autres capacités sont indispensables dans la dynamique de concevoir un tourisme durable. La connaissance des concepts de base liées à la durabilité appliquée à l’activité touristique et l’identification des impacts positifs et négatifs au niveau de différentes typologies de tourisme supposent des bases solides en vue de participer à la survie du secteur. Le répertoire et la distinction des acteurs impliqués dans le tourisme durable sont à connaître au même titre que le déclin de l’offre touristique. Ses recommandations s’élargissent à l’implication plus prononcée des nationaux dans le transport, la restauration, les commerces spécialisés.

Amadou Barro, un expert du tourisme pense les choses en termes d’organisation. Il a préconisé une démarche à partir des quartiers pour y implanter des structures d’accueil et d’animation pouvant recevoir des touristes. Selon toujours lui, Thiès doit valoriser son potentiel pour être une ville touristique. Ceci passe par des cures de la manufacture des arts, un creuset du tissage, une reprise du musée de la ville et la promotion de la culture d’art.

Ousseynou Kéita, prenant la parole, a insisté sur le tourisme comme un élément contribuant au Produit intérieur brut (Pib). Le reflexe de la préférence nationale dans le secteur touristique reste, pour lui, un fait découlant d’un encadrement relevant de l’Etat. Les efforts faits dans le domaine de la sécurité s’allient à d’autres à promouvoir dans le cadre de la diversification du produit touristique. Des sites comme Alou Kagne et les géoparks du plateau de Thiès sont à valoriser en plus de la construction d’infrastructures pouvant accueillir des touristes pour ensuite s’inscrire dans un développement durable pour cet activité.


Samba Niébé BA
http://www.sudonline.sn/

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 248 fois
Tourisme et hôtellerie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance