Recherche

Six millions des FFCV à la Grande muraille verte



Linguère (Louga), 6 sept (APS) – Le général de brigade Olivier Paulus, commandant des Forces françaises du Cap-Vert (FFCV), a remis samedi au directeur de l’Agence de la grande muraille verte, Matar Cissé, un chèque de 6 millions de francs CFA destiné aux opérations de ce programme continental de reboisement, a constaté le correspondant de l’APS.

La cérémonie de remise de ce chèque s’est déroulée à Labgar, une localité du département de Linguère), en présence de délégations des deux parties.

Cet appui de 6 millions de francs CFA consenti par les militaires français et les responsables des sociétés ‘’Total’’ et ‘’Eiffage’’ va servir à clôturer les 150.000 plants semés en quinze jours sur 800 hectares par les 120 soldats sénégalais et français —60 de part et d’autre—dépêchés sur le site de reboisement, a indiqué le commandant Paulus.

Avant la remise de ce chèque, il a visité les positions des deux détachements, assisté à la levée des couleurs, constaté les difficultés d’accès au site du fait de l’impraticabilité des axes submergés d’eau. Selon le général Paulus, sans clôture, les 150.000 plants semés seront menacés.

‘’Nous venons aujourd’hui dans ce site de reboisement de la grande muraille verte pour témoigner de notre engagement renouvelé à soutenir cette belle œuvre collective’’, a soutenu le commandant Olivier Paulus. Il a salué la participation de ses hommes et des sociétés Total et Eiffage, qui ont selon lui travaillé sur cette opération avec ‘’volontarisme, générosité, enthousiasme et énergie’’.

‘’Cela est l’illustration que les Forces françaises sont à côté des populations si elles ne sont sur le terrain de combat’’, a estimé le commandant Paulus, ajoutant que ce détachement de l’armée française qui s’était dernièrement recentrée autour de petits projets à Matam, Kaolack, Saint-Louis, etc. vient ainsi ‘’renouer avec des réalisations de grande ampleur’’.

Pour sa part, le préfet de Linguère, Médoune Guèye, a convoqué les 3 siècles de relations entre la France et le Sénégal, avant de saluer le ‘’geste noble’’ des miliaires de l’hexagone venus aider à la matérialisation de ce projet africain.

Le passage des 250 étudiants, des 140 membres du service civique national, des 140 adhérents de l’association sénégalaise des amis de la nature, des 241 volontaires de l’association Sukyo Mahikari, des jeunes de la région de Louga et de Ranérou (Matam) et finalement des militaires a permis d’atteindre les objectifs de 1500 ha à semer à Lougharé Thioly (Matam).

Cela a aussi permis de faire passer les surfaces reboisées de 3078 ha à 3500 prévus à Labgar (Linguère), a indiqué le Colonel chargé des opérations techniques de la grande muraille verte, Pape Sarr.

‘’Nos productions de plants initialement prévues pour une superficie de 10.000 ha couvrent largement les besoins des sites de Labgar et de Lougharé Thioly’’, a-t-il ajouté, en relevant que sur une prévision de 3,4 millions de plants, 900.000 proviennent des pépinières de Labgar, 800.000 de Lougharé Thioly, 700.000 de Widou et 250.000 de Tessékéré.

‘’Les étudiants venus les premiers dans le site ont été à la regarnie des plants semés l’année dernière et qui ont connu 85% de succès’’, a soutenu Colonel Sarr, rappelant que 5203 ha de plantation avaient été réalisés en 2008 à Tessékéré sur un objectif initial de 5000 ha.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 909 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance