Recherche

Sénégal - Kédougou : Randgold espère démarrer l’exploitation des gisements de Massawa et Sofia



or -Kdougou - Randgold
or -Kdougou - Randgold
En 22 ans de présence au Sénégal et un investissement d’environ 50 milliards de FCfa, la compagnie aurifère sud-africaine espère démarrer l’exploitation des gisements de Massawa et Sofia.
Hier, face à la presse, le président directeur général de Randgold Ressources limited Mark Bristow a fait part de son optimisme de commencer l’exploitation de la mine d’or de Massawa après la finalisation de l’étude en cours, en juin 2018. « Avec le gisement de Massawa combiné à celui de Sofia en 2016, on espère atteindre les 3 millions d’onces qui assurent un taux de rendement interne de 20 % », a déclaré M. Bristow qui avait à ses côtés Mohamed David Mbaye, directeur de Randgold Ressources Sénégal. « Massawa deviendra la sixième mine que Randgold va développer et notre première au Sénégal. Il sera également le premier des trois nouveaux projets que nous prévoyons de développer au cours des cinq prochaines années », a-t-il ajouté. Le gisement de Sofia est situé à 11 kilomètres de celui de Massawa. Mark Bristow souligne que les 3 millions d’onces constituent le critère requis pour la société Randgold avant le démarrage de toute exploitation d’une mine. Toutefois, Mark Bristow a souligné que le gisement de Massawa a une teneur élevée en or mais il est difficile à exploiter.

La compagnie minière Randgold Ressources limited présente au Sénégal depuis 1995, a investi 85 millions de dollars, soit environ 50 milliards de FCfa mais n’a pas encore retiré une once d’or. En dépit de cela, le Pdg de Randgold compte poursuivre ses investissements dans la zone. Il espère acquérir un troisième permis. Mark Bristow croit beaucoup au potentiel de ces deux gisements, note qu’ils sont proches de ceux de Loulo et Morila au Mali, qui sont des mines de rang mondial.

Lors de sa conférence de presse, Mark Bristow a également insisté sur le volet environnement. Il a souhaité une préservation du Parc Niokolo-Koba et a annoncé un fonds annuel de 750.000 dollars dédié à la protection de la faune, de la flore et des animaux notamment des félins comme le lion. Il a invité les autres à se joindre aux efforts de Randgold pour la protection de l’environnement.

Le Pdg de Randgold Ressources limited a assuré que sa compagnie fait tout pour que les communautés vivant à proximité des sites aurifères bénéficient des retombées de ces ressources. Il a déclaré que Randgold a injecté 195 millions de FCfa dans ces communautés. En guise d’exemple, il a cité trois forages réalisés à Tinkoto et Madinkoto, cinq moulins à mil pour les femmes des villages autour du gisement de Massawa.

Mamadou GUEYE
http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-21-32/item/66429-kedougou-randgold-espere-demarrer-l-exploitation-des-gisements-de-massawa-et-sofia.html

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 94 fois
Economie-Finances


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance