Recherche

Saint-Louis : 3 collectivités ciblées pour le projet de pistes communautaires



Saint-Louis, 11 juin (APS) - Trois collectivités locales de la région de Saint-Louis sur 28 au plan national vont bénéficier du programme prioritaire (2014-2016) du projet de pistes communautaires, a déclaré son coordonnateur Ndiack Diop, mercredi, au cours d’un atelier de sensibilisation des bénéficiaires.

‘’Ces collectivités locales sont Fass Ngom, Gandon et Ndiayene Pendao. Elles vont bénéficier de 40 km de route d’un coût estimatif de 983 millions’’, a dit M. Diop, précisant que ce projet est financé par la BAD, l’OPEP, l’Etat du Sénégal par le biais du Fonds d’entretien des routes, les collectivités locales, etc.

Une première phase a été enregistrée et terminée en 2009 avec 1200 km de pistes réalisées dans le cadre de ce projet qui a reçu l’onction des bailleurs ''satisfaits'' de sa réalisation pour son renouvellement, selon son coordonnateur.

M. Diop a indiqué que ce projet s’étend à l’échelle nationale à l’exception des régions de Ziguinchor, Dakar et Matam et à terme prévoit la réalisation 684 km pour 52 collectivités locales.

L’adjoint au Gouverneur de Saint-Louis Babacar Ba a jugé ''un peu en deçà'' des attentes de la région les prévisions du projet.

‘’Saint-Louis constitue une priorité pour le Gouvernement quant à la réalisation de l’autosuffisance alimentaire et devrait bénéficier davantage d’investissements pour l’acheminement de la production vers les centres commerciaux’’, a t-il estimé.

Il a souligné que ‘’très souvent la récolte pourrit dans les champs et des projets du genre devraient prendre en charge ce souci pour permettre aux producteurs d’évacuer les spéculations plus rapidement’’.

M. Ba a aussi invité les responsables du projet à ''territorialiser'' certaines activités, relevant que ''les compétences existent dans la région où l’appropriation de ce projet serait facilitée par un tel choix''.

Il a aussi souhaité une révision des critères d’accès au fonds d’entretien routier dont la contrepartie estimée à 5% est dissuasif pour les collectivités locales dont aucun n’a fait une requête pour en bénéficier.

AMD/OID

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 101 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance