Recherche

SYSTEME D’IRRIGATION GOUTTE-A-GOUTTE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETE A KEUR YABA : Un nouveau souffle de vie venu d’Israël



Le jeudi 28 juin 2007, à Keur Yaba, dans la communauté rurale de Thiénaba, département de Thiès, l’ambassadeur d’Israël au Sénégal, en compagnie de ses invités dont votre serviteur, a visité le projet communautaire maraîcher du village du même nom pour constater le travail effectuer et les résultats obtenus appréciés par les bénéficiaires encadrés par l’Ong Green Sénégal.

C’est un espace communautaire situé à côté d’un forage. Il est délimité et protégé par une clôture en grillage. A l’intérieur, tout le village est rassemblé et l’accueil est très chaleureux. Pas de folklore. Des salamalecs entre personnes qui se connaissent déjà pour la plupart. Puis les présentations, en commençant par les visiteurs, un à un, et les hôtes du jour ensuite. La visite a commencé par la présentation du projet, financé par American Jewish World Service (Ajws) et fruit de la collaboration entre l’ambassade d’Israël à Dakar, l’Institut International de Recherches sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-Arides (ICRISAT), l’Ong Green Sénégal et les populations de Keur Yaba.


Abdou Yaba Diop, le représentant des bénéficiaires, premier à prendre la parole, a expliqué que c’est un espace maraîcher communautaire de trois hectares où chacune des soixante familles du village a un carré de 500 m2 qu’elle exploite pour son propre compte. L’eau étant disponible, dit-il, grâce au forage, les partenaires interviennent pour l’installation du système d’irrigation goutte-à-goutte et la formation quant à son utilisation et son entretien pour la partie israélienne-ICRISAT, la sensibilisation, la coordination et la direction du projet pour Green Sénégal. L’investissement, a-t-il poursuivi, est au départ de deux cent mille francs Cfa et couvre le coût du système d’irrigation, les semences et les engrais. Et chaque bénéficiaires prend en charge sa facture d’eau qui est de dix mille francs mois. Il a tenu à préciser que leur production bien jusque-là ; que la simplicité du système d’irrigation et son efficacité a rendu le travail de la terre plus facile : « nous sommes occupés pour deux heures par jour à raison d’une heure le matin et une heure l’après-midi, et disposons donc d’assez de temps pour faire autres choses. Pour terminer, il a dit qu’ils sont « satisfaits des résultats qui font que les jeunes trouvent maintenant des raisons de rester au village qui connaît un nouveau souffle de vie en provenance d’Israël ».

Un système d’irrigation qui arrose la plante

La méthode d’irrigation utilisée est appelée Goutte-à-goutte à basse pression sous le concept Innovation technico-agricole pour la lutte contre la pauvreté, Tipa en anglais. C’est le deuxième orateur, Alioune Diouf, Technicien du projet, qui continue la présentation du projet dans sa partie technique. Il a expliqué que « Tipa est un concept qui permet de regrouper des producteurs dans un même site ou chaque producteur aura une parcelle de 500m2 en utilisant le système d’irrigation goutte-à-goutte à basse pression, combinée avec l’utilisation des techniques culturales appropriées afin d’optimiser la production. Le procédé permet au petit paysan de bénéficier des avantages de l’irrigation goutte-à-goutte, car à partir de un mètre on a la basse pression, contrairement à la forte pression qui nécessite une pression minimale de 25m. Ce système a été développé par le Professeur Dov Pasternak à l’université Ben Gurion du Néguev, en collaboration avec des entreprises de renom international comme Nétafirm. Le concept, a-t-il dit, a été introduit pour la première fois en Afrique dans la région du Cap oriental en Afrique du Sud, en 2003. Avant son introduction, « la plupart des maraîchers avaient une culture saisonnière. Avec Tipa, ils ont varié leur culture quatre fois par an, ce qui a augmenté la production de plus de 400% ». En ce qui concerne l’investissement, il l’a estimé à deux cent mille francs Cfa, comprenant l’équipement, les semences et les engrais pour une parcelle de 500m2, étant entendu qu’il faut une source d’eau pour l’alimentation du système d’irrigation. Celui-ci, dit-t-il, est constitué d’un réservoir, ici de grands fûts en plastique de 200 litres, installé à un mètre du sol, alimenté par la source et muni d’un robinet qui distribue l’eau par un tuyau principal flexible auquel sont greffés des tuyaux plus petits disposés horizontalement. Ces petit tuyaux, poursuit-il, sont percés de trous à chaque 30cm appelés goûteurs qui libèrent la même quantité d’eau au pied de chaque plante pour l’arroser. Il a ajouté que la consommation est contrôlée et l’irrigation est faite en fonction des facteurs Evaporation, Transpiration et Potentiel du sol (Etp). En langage technique, a-t-il expliqué, la distribution de l’eau se fait en fonction de l’Etp. Selon toujours Alioune Diouf, « le goutte-à-goutte est le seul système qui arrose réellement la plante avec une efficience de 95%, alors que les autres système arrose plutôt le sol, la plante ne tirant profit de l’eau qu’à 45% pour le gravitaire et 75% pour l’aspersion. Et les résultats font apparaître nettement l’avantage du goutte à goutte sur les autres formes jusque là utilisées ». Pour la vulgarisation du Tipa, l’ambassade d’Israël, partenaire principal et initiateur du projet, a choisi Green Sénégal et World vision, deux Ong bien connues pour leur grande expérience dans le domaine de la formation des populations urbaines et rurales et dans la mise sur pied de projets ruraux, pour assurer la coordination et la direction, en collaboration avec le Service des eaux du Sénégal.

Une agriculture moderne avec des moyens simples

Après les bénéficiaires et les techniciens, Son Excellence l’Ambassadeur d’Israël à Dakar, Gideon Behar, a expliqué que Tipa est conçu pour les régions arides et semi-arides et que le Sénégal et son pays ont des ressemblances climatiques, la désertification ayant marqué fortement le Sénégal qui a l’avantage de disposer de suffisamment de terres cultivables. Il est, dit-il, « une agriculture moderne avec des moyens simples accessibles à tout le monde. Il n’y a pas besoin de pompe ni électricité, et ça fonctionne douze mois sur douze, offrant ainsi trois à quatre rotations de cultures, donc la possibilités de revenus plus importants que dans le système traditionnel ». Son but, soutient-il, c’est de combattre la pauvreté et d’aider les populations à se fixer sur place : un autre moyen de lutter contre l’émigration. « L’assistance de l’ambassade dure deux ans au bout desquels les bénéficiaires deviennent autonomes. La réussite du Tipa signifie sa pérennisation par son appropriation par les populations qui passe aussi par l’organisation du marché pour absorber, avec des prix équitables, la production, une partie étant utilisée pour la consommation des producteurs ».
Le Soleil



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 43152 fois

Bon à Savoir

Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

62.Posté par magatte le 16/01/2012 15:43
A L'ATTENTION DE MR Silamane KABORE
je suis étudiante à lyon et je sur très interressée par l'agriculture je souhaite monter un projet et l'irrigation goutte à goute me semble indispensable pour prévenir d'éventuelles pénuries d'eau.Je voulais savoir si possible dans quel pays vous etes .MERCI

61.Posté par adja le 11/01/2012 21:27
nous somme contente de votre travaille et nous vous felicitons .vue le contexte de la pauvreté généralisée a élargi ce systeme mutualiste et solidarité qui vient formaliser et renforcer les mécanismes d'entraide traditionnelle comme les tontine(cotisation et pret tournant entre les femmes ) encore en vigueure dans les familles. travailler avec vous dans le departement de pikine au commune de djiddah thiaroye kao qui est une milieu endemique de la pauvrete on vous attend a djiddah et la suitte sera favorable pour nous tousse.

60.Posté par Silamane KABORE le 09/01/2012 12:22
Bonjour, je suis dans un agronome et j'ai eu l'opportinuité de travailler dans un programme d'irrigation goutte-à-goutte au Nord du Burkina Faso de 2008 à 2010.
Ce qu je retiens, il s'agit d'une technologie dont il a fallu moins d'efforts pour le faire adopter en milieu paysan au regard des multiples avantages pratiques qu'elle présente : économie de l'eau et fertilisants, facile en entretien, allège les travaux sur le périmètre, permet de diversifier les productions, etc.

Changement climatique oblige, le goutte-à-goutte est une option de maintien des activités agricoles en irrigation, qui sont de plus en plus ménacé par la rareté des ressources en eau.

Je suis à la récherche d'une structure oeuvrant dans le domaine (ONG, Association, Projets, etc.) pour embauche
Salut.

59.Posté par sali le 13/12/2011 12:47
bonjour, Je suis étudiante en fin de formation en science économique et gestion, option Maitrise en économie et gestion des entreprises d'économie sociale et solidaire en abrégé MEGESS (ONG, Projets, Associations...) à l'Université de Ouagadougou, BURKINA FASO. J'aimerai que tous ceux qui me lirons me citent les differentes techniques d'irrigation en matière de culture de contre saison qui seront adaptées au contexte du Burkina Faso. Je précise que je suis à la rédaction de mon memoire de fin de cycle que je doit soutenir bientot, donc vous lire dans peu de temps me sera d'un avantage inestimable. d'avance merci

58.Posté par SANOU Lassina le 26/11/2011 14:55
Je suis un ingénieur agronome résidant au Burkina Faso. Le système est très économique car je l'ai expérimenté avec des associations. J'aimerais avoir des contacts avec des projets ou ong travaillant sur ce système dans mon pays le Burkina.

57.Posté par issackh dieng le 21/11/2011 23:18
l'Université de Thiès forme de jeunes techniciens supérieurs en hydraulique capable de concevoir et de dimensionner un réseau d'irrigation sous pression! notre savoir à votre service!!!

56.Posté par benjamin le bouquin le 22/09/2011 10:01
Pour Idrissa DOUMBIA


un très bon guide à télécharger pour les bonnes pratiques en agriculture
http://www.agrisud.org/index.php?option=com_content&task=view&id=197&Itemid=277&lang=fr

Vous pouvez retenir qu'il faut, pour le maraichage, 10Ld'eau/m2.
Énormément de paramètres rentre en jeux mais si vous dimensionner votre ouvrage pour 10l/m2 vous pourrez palliez à tous.
En hydraulique, "qui peut le plus peut le moins"

Par exemple, une plante demande plus d'eau quand elle est en phase de fructification qu'en croissance.
Les variétés améliorée demandes plus d'eau que les variété que vos parents utilisaient.

Bonne suite

55.Posté par Idrissa DOUMBIA - Mali le 21/09/2011 14:22
Bonjour Mesdames/Messieurs.

le système d'arrosage goutte à goutte est bien élémentaire et economique. Mais faudrait-il maîtriser le besoin en eau des plantes pour mieux y profiter!

Ingénieur de génie civil de mon état, j'ai bien l'intension de me reconvertir en agriculteur. l'espace, j'en ai. Cependant le savoir faire dans ce domaine me fait défaut.

Qui me viendra en aide?

54.Posté par OUEDRAOGO ERIC le 02/09/2011 12:34
salut je suis un jeune burkinabé je suis agent technique d'agriculture j'aimerais avoir un ami ou ds amis en europe pour un projet agricole au burlina faso la production de semence avec les technique de la permaculture agriculture permemante et durable que du bio je vous donne mon contact 0022679213013 je suis disponibe a tout moment.

53.Posté par LAT CISSE le 28/08/2011 03:34
Bonjour messieurs,
je pense pouvoir vous apporter ma modeste expérience dans les conditions les meilleures.
Envoyé moi par Email les paramètres suivants:
Superficie à exploiter; Source d'eau disponible; Types de cultures à emblaver; ....
et toutes autres informations jugée utile
Je vous enverrez sous 24h un tout les éléments liés à votre installation

Tout le matériel pour faire du goutte à goutte existe à Dakar dans certains commerces spécialisé
Et je vous recommanderais les NIAYES SARRAUT avec qui je travail depuis quelques années à cause de leurs critères de qualité.
Vous pouvez les contacter sur le mail suivant: ns@orange.sn Tel: 779071030

Veuillez visiter ces liens pour voir quelques une de mes réalisations de périmètres goutte à goutte au Sénégal

Pour voir quelques réalisations en vidéo veuillez visiter ces sites :
www.dailymotion.com / Recherche : LAT DEGUENE CISSE
www.youtube.com / Recherche : LAT DEGUENE CISSE


Cordialement


LAT DEGUENE CISSE
CONSEILLER AGRICOLE
SPÉCIALISTE EN GOUTTE A GOUTTE
latdeguenecisse@yahoo.fr
+221775316436/706559645

52.Posté par André Baude le 26/08/2011 17:55
Bonjour,
Des amis et moi-même avons constitué une asbl "sénégalité" afin de venir en aide à la population aux alentours de Nianing (Sénégal). Un de nos projets est de créer un jardin potager collectif (50 ares au départ, extensible). L'intérêt de l'arrosage au goutte à goutte est évident. Les données techniques me manquent : répartition des tuyaux, leurs caractéristiques, la consommation... Notre intention est de faire forer un puits et d'amener l'eau dans un réservoir surélevé. A quelle hauteur faut-il le suréléver, quelle doit être sa contenance,... Où acheter ce matériel au Sénégal? Où voir des exemples de ce type au Sénégal? Merci pour votre aide. Contact éventuel : asso@senegalite.be

51.Posté par Faustin Koffi le 24/08/2011 12:54
Je souhaite rentrer en contact avec quelqu'un qui soit en mesure de me fournir un système goutte à goutte à moindre cout.

50.Posté par Mr ROLAND LORONE le 15/08/2011 19:38
je suis un jeune guinéen forestier dans la region administrative de N'zérékoré prefecture de Lola sous de Bossou district de Nyon qui s'interesse à la culture de jatropha curcas dépuis le 4 mai 2009 et à nos jours ,je suis à 19000 hectars plantés dans les (4)region de la guinée et je suis entrains de chercher des partenaires pour la transformation des grains pour produire le bio carburant. je voudrais être regulièrement en contact avec vous .notre siege sociale en guinée dans la region de la haute guinée region administrative de Kankan (ex-aeroport)pres du bureau de PAM. Merci pour votre conprention . pour tout utile contacte telephonique:00224/66675369/65803165/68163398/24213790

49.Posté par ibrahim kourouma le 27/07/2011 10:32
A l'attention de monsieur Sangaré Bourama,merci de nous faire parvenir votre boite postale,afin de recevoir nos documentations
notre email:ciprofel@gmail.com
Mr Ibrahim Kourouma

48.Posté par YOBOUET le 22/07/2011 12:54
Bonjour,
Je suis ingénieur en eau; je suis en contact avec une entreprise dans le domaine l'eau basée en France, qui intervient en Afrique ( fourniture de matériels hydrauliques de tout genre: conduites, raccord, vannes, compteurs, pompes et réalisations des travaux). Si pour vos différents projets vous avez besoin de matériels hydrauliques ou des services dans le domaine de l'eau vous pouvez me contacter au ambroise_yobouet@yahoo.fr
Merci

47.Posté par SANGARE le 21/07/2011 23:44 (depuis mobile)
Très intéressant le forum , je vie a Paris mais je suis Proprietaire de 5h Bamako. je Voudrais savoir s'il existe permis tous les fournisseur présent sur ce forum qui serais tenter par une belle aventure car je extrement intéresser par le goutte a goutte . Sangarebourama@free.fr

46.Posté par d'ALMEIDA Koissi Célestin le 18/07/2011 11:13
Bonjour Messieurs,

Je suis directeur d'un établissement commercial importateur et exportateur. Nous avons étudié et avons le désire d'exécuter un projet agro industriel sur la culture, le traitement et la transformation de l'arachide en vu d'obtenir de l'huile d'arachide et ses dérivés.

Par conséquent je suis intéressé par l'irrigation goute à goute qui peut permettre de semer à tout moment si tout marche bien. Ainsi j'aimerais connaître les matériels nécessaire à cet effet et surtout le technicien qui s'y connait mieux. C'est pourquoi j'aimerais contacter la soeur LAMIAE et le frère LEBATT. Ainsi je vous prie de me donner leur contacts si possible (téléphone, mail, adresse postale telex etc..)

45.Posté par ibrahim kourouma le 17/07/2011 18:48
Système d'irrigation goutte àgoutte pour petites exploitations et à moindre cout;
Economique,écologique,et très simple d'utilisation.L'eau est distribuée par les goutteurs qui proposent 11 vitesses(à règler selon les besoins des plantes).Ce système s'occupe de l'arrosage régulier et sans gaspillage de vos plantes 24h/24.
Le kit comprend:20goutteurs,19T de raccordement,2 raccords avec filtre,2x8 tubulure.s'adapte sur touts les reserves d'eau(se branche sur tout recipient,seau,poubelle,bidon,recupérateur d'eau,etc..)Fonctionne sans électricité ni programmateur.
Pour serres,jardins et potagers villageois)
Nous contacter pour plus d'infos:Ibrahim Kourouma directeur de CIPROFEL 01 BP13526Abidjan 01/RCI.Mob:+22501777258.ciprofel@gmail.com

44.Posté par ibrahim kourouma le 17/07/2011 18:35
NPK-BIO Engrais biologiques utilisé en agriculture biologique fabriqué à partir de matières organiques végétables et animales conformément à la règlementation CEE 209/91 modifiée 24.06.91.
L'action du NPK-BIO sur la terre ne se limite pas aux effets d'un simple fertilisant.Les micro-organismes présents en quantité et en qualité,agissent sur le processus d'humification du sol tout en le préservant de certains germes pathogènes.
Riche en azote,phosphore,potassium,attributs classiques d'un engrais augmenté d'une flore microbienne aussi dense qu'active;Le NPK-BIO à une repercussion immédiate sur le repas de la plante.
Pour plus d'infos et recevoir notre prospectus,Merci de contacter Mr Ibrahim Kourouma au:+0022501777258 et ciprofel@gmail.com

43.Posté par koffi jerome le 01/07/2011 19:25
mon mail est le suivant :kkjerome@yahoo.fr

42.Posté par koffi jerome le 30/06/2011 15:00
y a t-il des ong ou des structures de financement de ce type de projet en cote d'ivoire?

41.Posté par koffi jerome le 30/06/2011 14:55
je voudrais si possible les contacts de M ricardo Corsi

40.Posté par koffi jerome le 30/06/2011 14:52
je suis koffi jerome ivoirien(cote d'ivoire).apres l'obtention de mon bts,j'ai alors décidé de faire un retour à la terre. A cet effet j'ai pu m'acheter une parcelle de terre de 5ha dans la region de Daoukro (ci).je voudrais me lancer dans la culture de marechers(tomate,piment et aubergine).je voudrais d'abord commencer avec 1ha et produire à toutes les saisons de l'année.j'ai donc besoin du système d'irrigation goutte à goutte. cependant les moyens financiers me font défaut.j'ai donc fait mon projet par écrit et je cherche des structures de financement ou des partenaires(ong,particulier ) ou des personnes de bonne volonté à financer ce projet très rentable.contact: 22507931348 / 22505604205

39.Posté par Jojo le 04/06/2011 01:14
Salut a vous

franchement super le sujet.Ce que je souhaite avoir c'est un dévis complet pour une superficie de 1ha de tomate

38.Posté par dembele le 07/05/2011 13:47
Bonjour,
Je voudrais savoir si le système tipa existe deja au Mali.
Merci

37.Posté par lebatt le 06/05/2011 17:47
je suis un ingenieur en agronomie , je me suis tres interessee par cette technique d irrigation
je cherche toutes les etapes pour installeer un systeme dans une superficie bien indiquee (1 ha)
dans une zone aride, quelles sont les calcules et les donnees que je doit connaitre

36.Posté par BOSSON le 26/04/2011 12:02
Je suis un jeune ivoirien. Je reside en Côte d'Ivoire. Je suis en train de monter un projet agricole. J'ai suivi un documentaire à la télévision sur la technique de l'irrigation goute à goute, Je souhaiterais donc connaître comment cette technique marche et le coût pour sa mise en oeuvre. Je précise que je suis en train de finaliser un projet agricole en vue de solliciter un financement. J'ai donc urgemment besoin d'informations. j'aimerais si possible entrer en contact avec un expert dans ce domaine pour bénéficier de son aide.

35.Posté par AHOUSSI AMAN le 18/02/2011 18:46
Nous sommes basés en Côte d'Ivoire et nous sommes en quête de partenariat pour l'exploitation à grande échelle du système d'irrigation goute à goute en Afrique de l'Ouest

Mr

34.Posté par Lamine TOURE le 24/12/2010 11:37
Nous cherchons acteurs au développement dans le domaine de l'energie solaire et de la production d'eau par pompes solaires. Visitez le www.energierenouvelable55.com
Merci

33.Posté par moufida le 15/12/2010 13:22
bonjour
je travaille dans une exploitation agricole. on va planter la tomate industrialle, poivron,melon pastèque,abricotier,prunier, et agrumes mais l'année prochaine pour les agrumes. j'aimerais bien Mr que vous me conseiller en terme d'itinéraire technique de chaque culture.

32.Posté par WASSONGUEMA le 08/11/2010 15:57
salut je suis beaucoup intéressé par les services de monsieur Lamiae ;s'il peut me joindre au wassonguema@yahoo.fr pour meilleur échange.

31.Posté par Lamiae le 02/11/2010 16:31
Je suis une représentante commerciale d'une société au Maroc spécialiste en goutte à goutte (élaborer les études,faire des installations et vendre des marteriels d'irrigation certifieset).Je suis à la recherche des clients et coolaborateurs pour vendre nos materiels merci
Notre adresse:13,Rue Youssef Ibn Tachafine Hay Dakhla-Berkane-Maroc
tél-fax:+212 5 36 23 01 37
Nom de la Société:LE COMPTOIR DE L'IRRIGATION

30.Posté par diagne papa alassane le 15/10/2010 22:09
le systeme du goutte a goutte est une aubaine pour nous africains et les habitants de keur yaba diop dont mes parents y sont natifs sont des privilégiés et aussi ils font de gros efforts pour vulgariser technique de par leur projet maraichers communautaire. bien du corage aux exploitants de keur yaba khary mame diop bon vent

29.Posté par CHRISTOPHE SOUMAHORO le 22/09/2010 20:32
je suis informaticien de fontion , actuellement je suis agent commercial à IDACI
qui est une entreprise qui excelle dans le domaine d'irrigation goute à goute .nous proposons un système fiable et facile d'utilisation à un coût etudier et à la porté du plus petit planteur, nous avons aussi des semences des intrants et aussi du materiel agricoles pour tout contact je suis au +00225 05 51 97 95 66 70 11 54

28.Posté par SIAGBE DETOH CHARLES le 30/08/2010 19:23
J'aimerais avoir les coordonnées de Mr Alioune Diouf de la TIPA. Merci de me mettre en contac avec lui.
Je suis interréssé par le système goutte à goutte à basse pression

27.Posté par mass le 29/08/2010 14:50
Messieurs,
J'aimerais avoir les coordonnées de Mr Alioune Diouf de la TIPA. Aidez moi a me mettre en contac avec lui.
Merçi

26.Posté par Mala Christian le 14/06/2010 17:55
Je dirige une exploitation agricole de plus de 5ha qui est appelée à s'étendre.Votre système d'irrigation est salutaire.Comment vous-contacter?
Christian MALA
Congo-Brazzaville
Tel:+242 6850028

25.Posté par SAM le 01/06/2010 09:21
salam a Zineb

Il faut chercher des infos sur le vetiver ( voir sur google ). Trés intéressant.

Amet Ndaw

nanga def.

comment faire pour obtenir de la terre a cultuver a diass?

Merci par avance

24.Posté par Lat D. CISSE le 20/03/2010 14:39
Bonjour à tous,
cliquez sur ces liens pour voir des reportages sur le goutte à goutte

http://www.youtube.com/watch?v=vxhXw4cDAFA
http://www.dailymotion.com/video/xbsc4g_le-goutte-a-goutte-une-realite-a-ma_tech

Merci à tous

23.Posté par bayazid le 25/12/2009 23:42
bonsoir,
vouloir entrer en contact avec la compagnie VALDUCCI representée par Mr Ricardo Corsi.
et ce pour une commande importantede systeme d'irrigation de goute à goute pour le marché ALGERIEN à long terme.
salutations.
Mr. Afif.BAYAZID

22.Posté par ALFARAS, Esteve le 25/11/2009 19:47
Nou sommes la société AGP de l'Espagne. Nous avons toute une gamme de produits pour
l'irrigation goutte à goutte. Nous cherchons correspondants dans toute l'Afrique.

21.Posté par GNENYE ADOU Bernard le 16/10/2009 20:30
Je suis ingénieur en irrigation et je travaille dans une structure qui fait la promotion de la micro irrigation. Je serai très heureux de faire la promotion de vos produits en Côte d'Ivoire.

20.Posté par GUEYE ET FRERES le 02/10/2009 17:45
Bonjour
je dispose un champs de 3ha de Passtecques ( fruits appelé Khal bou Khonkh en wolof)
au Walo à 80 Km de L ouga)
bientôt la récolte dans 3 semaines maximum. Je cherche un partenaire pour écouler le champ.

pour tout renseignements s'adresser à lgueye76@yahoo.fr

19.Posté par YAO K. Patrick le 30/09/2009 17:02
Je suis enseignant-chercheur à l'Université de cocody-Abidjan (Côte d'Ivoire). Je rejoins AFANOU (Propo 17). Je me propose de faire la promotion d'un tel système à travers la mise à disposition du matériel à tout groupement le souhaitant. Je vous saurai gré de me contacter (CAPCI et VALDUCCI) pour vos démarches dans ce domaine. Je fais moi même des tests d'homologation pour des produits insecticides.
Mon email : patrick.yao@univ-cocody.ci
Phone +225 04 296 250

18.Posté par kouadio Amelan helene le 22/09/2009 19:54

Bonjour,
je suis responsable d'une association de lutte contre la pauvreté créer il y a 2 ans . nous avons à notre actif une plantation de 1ha de tomate et voudrions dans l'avenir l'agrandir à 5 ha .j'aimerais avoir des informations sur le système d'irrigation goutte à goutte , sa mise en œuvre , le cout , pouvoir bénéficier d'une formation et avoir des contacts pour la réalisation des projets dans ce domaine .
COTE D'IVOIRE BOUAKE +22508201662 e-mail : kamelanhelene@yahoo.fr

17.Posté par Pacome YAO le 19/09/2009 21:12
Bonjour,
je suis responsable d'une ONG naissante qui a pour objctif d'encouragr la création d'entreprise et la rélisation des projets. Le domaine agricole fait parti de nos champs d'action et j'aimerais faire profiter les jeunes d'une formation sur le syteme d'irrigation goutte à goutte et avoir des contact pour un éventuel partenariat pour des productions agricole et la réalisation de projets dans ce domaine.
Côte d'ivoire Yamoussoukro +22566152686 e-mail : yaopakom@yahoo.fr

16.Posté par AFANOU Kodjo le 29/06/2009 21:15
Par ma passion pour l'irrigation goutte à goutte , je suis sur le site quio est une mine d'infos.
Je suis très intéressé par les propositions de FALL sur le "family kit" de la société CAPCI à Dakar, et celle de Riccardo Corsi de la compagnie VALDUCCI, qui cherche des distributeurs et agents en Afrique, Senegal et pays voisins.
Prière m'envoyer vos emails pour un partenariat .
Je suis AFANOU Kodjo, agent de développement dans une ONG au Togo qui s'intéresse à la promotion de ce type d'irrigation adapté au contexte local.
Email : kafanou_2000@yahoo.fr
Tél : 002289480735

15.Posté par SIAGBE DETOH CHARLES le 20/06/2009 23:13
Je suis Ingenieur des techniques agricoles specialisé en gestion des entreprises agricoles. Je suis en train de monter une PME en culture de tomates dans mon pays d'origineLe projet va s'etendre sur 5 Ha et il existe un veritable marché pour la tomate. Je cherche des partenaire et un financement pour qu'on puisse mener à bien ce projet sur lequel je travaille depuis 2 ans.detohcharly@yahoo.fr

14.Posté par ahmet ndaw le 07/05/2009 00:00
j'ai acquis un terrain d'1 hectare dans les environs de diass non loin de dakar .je veux commencer un projet de maraichages et d'aviculture.je cherche partenaire financer pour le demarage du projet.

13.Posté par zineb le 03/05/2009 20:36
Salam,

Je suis entrain de concevoir un projet d'irrigation goutte à goutte ;sur une superficie de plus de 1ha. L'exploitation se trouve dans une zone semi aride au Maroc.
Je suis confronté à la problèmatique :
- de salinité de l'eau
- de dimensionnement ou de découpage de la zone d'arrosage,
- les produits à implanter et:ou cultiver.
Je cherche des informations "utiles"

1 2
Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 28
Inscription à la newsletter

Emission Diwaan yi ak gox goxaan yi du 28/01/2012 sur la TFM