Recherche

SINDIA-Célébration de la journée de l’arbre:La régénération des arbres pour un développement durable

Dans le cadre du lancement de la campagne de reboisement 2009 du programme de promotion de développement durable et d’appui à la réduction de la pauvreté dans les Communautés rurales de Yène, Sindia et Diass



Dans le cadre du lancement de la campagne de reboisement 2009 du programme de promotion de développement durable et d’appui à la réduction de la pauvreté dans les Communautés rurales de Yène, Sindia et Diass, l’Association d’actions concertées pour l’entraide et la solidarité (Acces), en partenariat avec les services des Eaux et forêts et les collectivités concernées, sous le financement de l’Entraide protestante Suisse (Heks), est en train de dérouler un programme pour la promotion de la participation dans la gestion des ressources naturelles, en mettant l’accent sur l’aspect gen­re, sous forme de création d’aires pro­tégées dans les Collectivités lo­cales dans lesquelles Acces intervient.
«Nous sommes dans la troisième année de réalisation de ce projet qui concerne maintenant 13 aires protégées pour une superficie de 45 ha. Dans ces aires protégées, au-delà du reboisement, nous faisons la mise en défens et la régénération naturelle assistée. Ces aires participes d’une stratégie de gestion durable des ressources naturelles par les femmes», renseigne Samba Bâ, directeur d’Accès.
Pour un bon déroulement du programme, explique M. Bâ, les autorités du village procèdent à une affectation d’une parcelle à un groupement de femmes ou à un ensemble de groupements de femmes. Cette affectation est entérinée par le Con­seil rural qui délivre un acte d’attribution. Ces parcelles font l’objet d’­une levée que le projet assure pour déterminer la superficie exacte.
«Depuis trois ans, nous avons planté dans l’ordre de 5 500 plants, toutes espèces confondues, en mettant l’accent sur certaines espèces qui sont en voie de disparition. Nous plantons certaines espèces exotiques, mais cette année nous avons développé d’autres espèces dans la dynamique de régénération», explique Samba Bâ.
En effet, le projet met l’accent sur deux aspects que sont la protection des ressources naturelles et la promotion des produits locaux. La promotion des produits locaux consiste à faire une revalorisation de ces produits, eu égard à leur transformation et leur conditionnement
«Nous intervenons également au niveau de la valorisation de certains produits qui sont prélevés mais aussi nous mettons l’accent sur la création de produits comme le jus de quinquéliba qui est en train d’être commercialisé sur le marché. En dehors de certains produits traditionnels comme la confiture de mangue, des jus de bissap, etc., ce projet à un aspect protection et gestion des ressources naturelles, mais aussi un appui à la génération de revenus en direction des femmes en priorité», insiste le directeur d’Accès.

Le Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 751 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance