Recherche

RÉUNION DU COMITÉ DE PILOTAGE DU PNDL : Privilégier les investissements



La 5ème réunion du comité de pilotage du Programme national de développement local (Pndl) s’est tenue, hier, sous la présidence du ministre Aliou Sow. Il a invité les responsables à privilégier les investissements et de ne pas transformer les Conseils régionaux en cadre de création d’emplois, étant donné que les ressources viennent de l’Etat.

Le ministre a d’abord remercié les participants d’avoir accepté de prendre part à cette session statutaire qui, de par la régularité de sa tenue, confirme le suivi rapproché fait sur l’exécution du Pndl. Il leur a demandé de privilégier les investissements au bénéfice des populations.

Il a en profité pour remercier la communauté des partenaires techniques et financiers qui soutiennent l’Etat du Sénégal dans la mise en œuvre de sa politique de Décentralisation, à travers leur intervention directe au sein du Pndl.

De l’avis du ministre, l’importance de la rencontre se justifie par le fait que le Pndl se trouve à la croisée des chemins, ajoutant qu’il est considéré comme un instrument-phare par l’Etat du Sénégal dans la lutte contre la pauvreté.

« Il me plaît de constater que la 4ème réunion du comité de pilotage tenue en octobre 2009, avait révélé des résultats importants. Sur les 1.597 microprojets retenus dans les divers secteurs du développement local, 668 ont été réceptionnés. Mais aussi sur les 13 milliards de Fcfa consentis pour le financement des microprojets issus de la première génération de convention de financement, un taux de mobilisation de 80% est observé », a révélé le ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales.

Selon le ministre, même si des retards sont notés, il est heureux de constater que d’importantes étapes ont été franchies qu’il est nécessaire de traduire positivement sur le vécu des populations.

Se félicitant de l’application des recommandations de la dernière réunion du comité de pilotage, il a invité le programme à accorder une réelle importance à la promotion d’une dynamique soutenue d’établissements de systèmes productifs locaux devant favoriser la création de richesses et améliorer les revenus des populations.

Il a salué les nombreux chantiers et thématiques de 2009 qui devront impacter positivement sur le devenir des collectivités locales.

« C’est pourquoi, au regard des évolutions notoires constatées, j’instruis les différents directeurs nationaux à veiller sur ce qui est le plus attendu de leur investissement respectif avec le Pndl ».

Pour l’avenir, le ministre souhaite la mise en place d’une lettre de politique sectorielle qui systématise les grandes décisions stratégiques ; une stratégie nationale de développement local intégrant tous les aspects socio économiques pour avoir une démarche cohérente basée sur un système de production normatif connu et accepté de tous et un Conseil national de développement des collectivités locales, redynamisé avec un secrétariat technique fort, capable d’impulser et d’animer toutes les thématiques en vigueur.

Au niveau régional, il pense que la consolidation des Agences régionales de développement (Ard), option irréversible d’approche de développement, sera étudiée avec le plus grand soin, pour que nos nombreux acquis sur le terrain ne s’effritent pas.

Auparavant, le Secrétaire exécutif du Pndl, Samba Guèye, a révélé que les réceptions provisoires sont passées de 348 micro projets au 30 novembre 2008 à 855 micro projets au 30 novembre de cette année, soit une augmentation de 507 micro projets alors que les réceptions définitives sont passées de 2 à 254 sur la même période, soit une augmentation de 252 micro projets durant l’année.

Pour M. Guèye, l’année 2010 verra le Pndl s’engager résolument dans un processus de maturation dans l’appui de la réalisation de micro projets au niveau des collectivités locales et d’une mise en œuvre des réformes dans un cadre institutionnel de la Décentralisation et du développement local participatif totalement révisé.

Pour leur part, Aly Lo, au nom de l’Association des élus locaux et Demba Baldé de la Banque mondiale ont salué les réalisations du programme.

El Hadji Abdoulaye THIAM
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1445 fois

Programme National de Développement Local (PNDL)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance

Emission Diwaan yi ak gox goxaan yi du 28/01/2012 sur la TFM