Recherche

Plaidoyer pour la promotion d’une agriculture durable



Thiès, 11 nov (APS) - La promotion de l’agriculture durable passe par l’accès à l’information, la capitalisation des expériences et le renforcement des capacités des acteurs, a déclaré mercredi la coordonnatrice des programmes d’innovations environnement developpement Afrique (IED), Awa Faly Bâ Mbow.

‘’Il ya beaucoup d’expériences qui existent d’une agriculture alternative, respectueuse de l’environnement, des connaissances des valeurs sociales locales, garantissant un minimum de souveraineté voire de sécurité alimentaire mondiale’’ a expliqué Mme Mbow

La coordonnatrice qui s’exprimait au cours du lancement du réseau de l’Agriculture durable à faibles apports externes (AGRIDAPE) Sénégal, a reconnu que dans le contexte d’une crise alimentaire mondiale, cela revêt une grande importance.

‘’Cette initiative des lecteurs AGRIDAPE du Sénégal est soutenue par IED Afrique’’, a dit Mme Mbow, précisant que le réseau regroupe des organisations paysannes, des ONG (organisations non gouvernementales), des représentants des médiats.

Sur l’agriculture durable, elle a estimé que l’on a tendance, toujours à avoir une analyse très productiviste de l’agriculture où on dit produire le plus pour nourrir plus de monde sans avoir une vision, sans s’interroger sur l’impact de la production sur l’environnement, sur les mécanismes sociaux et les modes de vie sociaux et son impact à long terme et le type de résultats qu’on laisse aux communautés et aux nouvelles générations.

‘’On a constaté au Sénégal qu’il y a une dégradation extraordinaire des sols et un recul avec les ressources naturelles et le phénomène des changements climatiques’’ a relevé l’experte soulignant que l’agriculture durable permet de juguler tous ces effets.

En ce sens, Mme Mbow a indiqué que l’agriculture durable est une agriculture de recherche, de conservation des sols, de maintenir un équilibre naturel.

‘’C’est une agriculture qui s’appuie sur les valeurs sociales et sur le potentiel humain local, donc toutes les capacités à renforcer la productivité à faire des semences, sur la base des connaissances des communautés’’ a-t-il relevé.

Elle a ajouté : ‘’En Afrique, les politiques mettent l’accent sur l’intensification, sur la production et oublient que près de 70% de nos communautés sont des agriculteurs qui travaillent sur une base familiale et locale’’.

Pour Awa Faly Bâ Mbow, l’agriculture durable permet de répondre aux besoins de ceux qui ont peu de moyens, qui ne vont pas investir dans des intrants et ne vont pas acheter des tracteurs et qui n’ont pas accès ‘’forcément’’ aux semences.

‘’Pour arriver à cela, les agriculteurs doivent, avec les moyens dont ils disposent, produire suffisamment pour mettre de leur consommation’’, a-t-elle souligné.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 984 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance