Recherche

PROTECTION DE L'ENFANT AU SENEGAL Le gouvernement se dote d'un document unique et référentiel



Le Sénégal dispose depuis hier, vendredi 27 décembre d'un document unique référentiel dans le domaine de la protection de l'enfant et des standards minimaux de prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité. Validé à l'issu d'un conseil interministériel présidé par le Premier ministre, ce document vise à mettre fin les abus et exploitations des enfants mais aussi à assurer une coordination entre les différents intervenant dans la protection de l'enfant.

Le gouvernement du Sénégal a validé hier, vendredi 27 décembre lors d’un conseil un conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Aminata Touré le document de la stratégie nationale de protection de l’enfant. Ce document constitue un premier cadre réglementaire dans le domaine de la protection de l’enfant et des standards minimaux de prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité au Sénégal.

Il vise principalement à assurer une coordination entre les différents intervenants dans la protection de l’enfant et en même temps de faire aussi une coordination au niveau sectoriel, a indiqué Anta Sarr, ministre en charge de la Femme, de la Famille et de l'Enfance.

Ce document constitue donc une réponse aux difficultés dont fait face, jusqu’ici, les systèmes de protection des enfants au Sénégal. Il s’agit notamment de difficultés liées à l’absence de politique et d’un cadre national fédérateur capable de réglementer les actions pour la promotion des services mais aussi la multiplicité des départements ministériels impliqués, chacun développant ses propres stratégies ou réponses selon ses mandats et ses cibles pour ne citer que cela.
Le document, dont l’élaboration a pris deux ans, traduit aussi un engagement et une volonté politique de garantir à tous les enfants, y compris les talibés, un environnement protecteur qui les met à l’abri de toutes formes de maltraitance et de risques comme le souligne par ailleurs Anta Sarr. «Les pouvoirs publics sénégalais ont décidé de la mise en place d’une Stratégie nationale de protection de l'enfance pour venir à bout de fléaux tels que la mendicité infantile, les abus et exploitations sexuels des enfants, en profitant d'une meilleure coordination des actions engagées dans ce domaine», a assuré le ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance à la sortie de cette rencontre qui a eu lieu à la Primature.

Un Comité légal protecteur des enfants pour veiller à l’application

Un système de protection intégré, un environnement politique, économique, socioculturel, institutionnel et légal protecteur contre toutes formes de maltraitance, négligence, abus, exploitation et violence que subissent les enfants, leurs familles et leurs communautés, telle est la vision de la Stratégie nationale de protection de l’enfant et des standards minimaux de prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité, validée hier par le gouvernement du Sénégal à l’issue d’un conseil interministériel.

Cette vision s’articule autour d’un certain nombre de points. Il s’agit, entre autres, de l’Intérêt supérieur de l’enfant, la Participation de l’enfant, la Non-discrimination et la Parité des chances, la Déjudiciarisation progressive, le Droit à la vie, au développement et à la protection contre la violence ; la Responsabilité des institutions et la solidarité nationale.
Pour traduire cette vision en acte, le ministre de la Femme a annoncé, à la sortie de cette rencontre consacrée à la validation de ce document, la mise en place prochaine d’un comité légal protecteur pour les enfants. Cet organe qui sera composé de membres de la société civile, d’associations de maitres coraniques, d’acteurs publics et privés veillera, d’après Anta Sarr, à la mise en place d’un plan de suivi et d'évaluation de cette stratégie dont le coût est estimé à près de dix milliards qu’il faut trouver d’abord.

Nando Cabral Gomis
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 480 fois
Démographie-Population


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance