Recherche

PROTECTION CIVILE Le Sénégal va se doter d'un centre régional



Le Sénégal, à l'instar de la communauté internationale, a célébré hier, vendredi 1 mars, la Journée mondiale de la protection civile, sur le thème : «Protection civile et participation de la société civile à la prévention des risques et à la gestion des catastrophes». Occasion pour le ministre de l'Intérieur, le général Pathé Seck, d'annoncer la création d'un centre régional de protection civile au Sénégal et d'inviter la société civile à s'y impliquer.

«Le Sénégal va se doter d'un centre régional de formation en protection civile pour accompagner ses efforts inlassables dans ce domaine. Cette structure recevra militaires comme civils». L’annonce a été faite par le Général Pathé Seck, ministre de l’Intérieur, qui présidait hier vendredi 1er mars, la célébration de la Journée mondiale de la protection civile au siège de la Croix rouge sénégalaise. Selon le ministre de l’Intérieur, «le projet du centre est déjà élaboré et le site choisi. Il ne reste que le financement qui sera incessamment mobilisé».

En attendant son érection, conformément au thème de l'édition 2013 de journée qui porte sur «Protection civile et participation de la société civile à la prévention des risques et à la gestion des catastrophes», le général Pathé Seck a exhorté l'implication de la société civile dans la protection civile. Il salué les mérites de la Croix rouge dont l’édition coïncide avec la célébration du centenaire, du Groupement national des sapeurs pompiers, tout comme les rapports annuels de la protection civile qui éclairent «sur l’ampleur des dangers réels et pluriels permanents et préoccupants auxquels les populations sont confrontées».
S’inscrivant dans la dynamique des transferts de compétences, les collectivités entendent également assurer à leur manière la protection civile aux citoyens. C’est «avant tout un devoir pour les autorités locales que nous sommes», a rassuré l’adjoint au maire de la ville de Dakar, Cheikh Guèye.

L'Organisation internationale de la protection civile (OIPC) a de son côté salué les efforts du Sénégal dans la promotion et la mise en œuvre de la protection civile. A en croire son secrétaire général, Nawwaf Al Sleibi, «le Sénégal, selon les rapports que l'on reçoit au niveau de l'Ordre international de la protection civile, est un modèle, à travers ses efforts pour mettre en place une politique sûre de protection civile, avec un programme d'avenir très important».



Nawwaf Al Sleibi qui a été élevé au grade de commandeur de l'Ordre internationale de la protection civile par le Premier ministre, Abdoul Mbaye, a assuré que son organisation compte accompagner les services sénégalais concernés pour la réalisation de leurs projets d'avenir. A son tour, l'OIPC a élevé Cheikh Cissé, Secrétaire général du ministère de l'Intérieur, et l'ex-député Abdou Sané, ancien président du Réseau des parlementaires sur la protection civile et la prévention des risques de catastrophe au grade d'officiers de l'Ordre international de la protection civile.


Ibrahima DIALLO
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 388 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance