Recherche

PREVENTION ET REDUCTION DES CATASTROPHES Une plate-forme nationale mise sur les rails

Dans le sillage de la Journée mondiale de la protection civile dont le thème pour cette année est la « Protection civile : information préventive et techniques de communication », le Sénégal a procédé hier, lundi 02 mars, au lancement officiel de la plate-forme nationale pour la prévention et la réduction des risques majeurs de catastrophe.



PREVENTION ET REDUCTION DES CATASTROPHES  Une plate-forme nationale mise sur les rails
Présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy, la cérémonie qui rendait ainsi opérationnel cet instrument dont la création par décret remonte au 04 mars 2008, a été l’occasion de jeter un regard dynamique sur un outil destiné à plus ou moins court terme à refréner les risques de catastrophes dans un pays où l’imbrication des services de prévention et de lutte contre de telles calamités se confronte encore à de grands déséquilibres.

Pour preuve, le Sénégal a connu au cours de ces dernières années diverses calamités et catastrophes majeures parmi lesquelles on note les inondations de 2005 et 2008 qui ont eu des conséquences assez délétères dans tous les secteurs socio-économiques, amenant ainsi le gouvernement à faire de la prévention un pilier important dans sa stratégie de développement.

Fruit de la coopération fructueuse entre le Sénégal et ses partenaires, la plate-forme se révèle de fait comme un mécanisme multi-sectoriel de coordination, de conseil et d’analyse dont la fonction principale est de mobiliser les connaissances et les expertises afin de mieux intégrer et d’opérationnaliser la réduction des risques et catastrophes dans les politiques et les programmes de développement au Sénégal.

Pour donner toutefois des résultats à la mesure des espoirs placés en elle, la mise en œuvre de la plate-forme nécessite un recours à la pluridisciplinarité, a affirmé le ministre Cheikh Tidiane Sy, d’autant que « la prévention des risques et catastrophes constitue le troisième axe stratégique du Document stratégique de réduction de la pauvreté du Sénégal (Dsrp 2).

S’inscrivant dans la même dynamique, Bouri Jean Victor Sanhoudi, le représentant-résident du Pnud a salué à sa juste valeur le lancement officiel de la plate-forme au Sénégal tout en indiquant que celle-ci pouvait servir de rampe pour une plate-forme régionale ou africaine.

Ce qui contribuerait grandement à l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) dont la réalisation peut être sérieusement compromise si les pertes dues aux catastrophes ne sont pas jugulées.

La plate-forme nouvellement installée au Sénégal est le fruit du programme national de prévention des risques sur lequel le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), la Stratégie internationale de réduction des catastrophes (Sipc) et le gouvernement sénégalais travaillent depuis 2005.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1289 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance