Recherche

PREVENTION DES INONDATIONS L’ONAS INSPECTE SES OUVRAGES



Le directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Alioune Badara Diop a lancé hier, mardi 10 mai, le démarrage des opérations pré-hivernales. A travers celles-ci, la direction de l’assainissement cherche à rendre opérationnel tous les canaux et toutes les stations de pompages des eaux de pluie pour éviter les inondations dans la capitale.

C’est par une visite à Thiaroye, dans la banlieue dakaroise, que le directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Alioune Badara Diop, a démarré l’inspection des travaux de curage des canaux et des stations de pompage des eaux pluviales.

Hier, mardi 10 mai, Alioune Badara Diop et sa délégation se sont rendus successivement à Nassiroulayi, Hamdelaye 3, Front de terre et Grand Yoff. La tournée de la délégation a permis de constater l’évacuation de la boue qui obstrue les passages d’eau et le pompage des eaux provenant de la nappe phréatique à Guédiawaye.

Toutes ces initiatives démontrent, selon Alioune Badara Diop, la volonté des autorités de mettre tout en œuvre pour permettre le ruissellement des eaux pendant la saison des pluies.

A en croire le directeur de l’Onas, la garantie d’un hivernage sans inondation ne peut être donnée. Mais, rassure-t-il, «toutes les dispositions nécessaires sont prises pour éviter le ruissellement des eaux dans les foyers. Des moyens ont été déployés pour que le système de pompage des eaux soit fonctionnel dès le démarrage de la saison des pluies.

Toutes les stations seront fonctionnelles, avec au moins deux groupes électrogènes. Le personnel de service sera déployé dès le mois de juin», annonce-t-il.
Par ailleurs, le directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal, informe qu’un système de vidéosurveillance et de géo-localisation est mis en place pour faire le suivi des prestations faites par le service privé engagé dans l’évacuation des eaux. D’autre part, Alioune Badara Diop appelle les collectivités locales à appuyer le désensablement des rues pour favoriser un meilleur ruissellement des eaux.

PAS DE NEBULEUSE DANS L’ATTRIBUTION DU MARCHE DU COLLECTEUR HANN-FANN

Interpellé sur une nébuleuse qui aurait été constatée dans l’octroi du marché de la réhabilitation du collecteur Hann-Fann dont on a fait état dans la presse, le directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal, balaie d’un revers de la main toutes les accusations portées contre sa personne. Pour Alioune Badara Diop, l’attribution du marché s’est déroulée dans la transparence. «Le colleteur Hann-Fann était dans le plan de passation de marché de l’année 2015 pour un montant de 1 milliard de F Cfa. Le contrôle, a priori, a été fait. L’appel d’offre a été lancé et sept structures ont été retenues. Deux d’entre elles ont écris pour demander des éclaircissements, ce qui a été fait», soutient-il. En outre, les accusations sur de prétendus détournements de véhicules à des fins personnelles sont aussi infondées, estime Alioune Badara Diop.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 201 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance