Recherche

PRÉVENTION DES CATASTROPHES NATURELLES : La Cedeao promet 2 milliards de FCfa aux États membres



Les Etats membres de la Cedeao vont bénéficier, de la part de l’institution, d’une aide financière de 2 milliards de FCfa pour prévenir ou lutter contre les catastrophes naturelles qui ont gagné du terrain ces dernières années sur le continent africain.

Pour faire face aux catastrophes naturelles qui ont augmenté ces dix dernières en Afrique, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) va mettre à la disposition des Etats membres 2 milliards de FCfa. L’argent permettra de venir en aide aux pays africains affectés par les catastrophes naturelles en particulier les inondations, a indiqué hier à Dakar lors de l’atelier sous-régional sur l’identification des risques en Afrique de l’Ouest, le représentant de la Cedeao, Mohameth Ibrahim. Il a précisé que l’argent sera distribué de manière équitable aux pays membres, quel que soit leur niveau d’affectation.

A cette rencontre prennent part des responsables de la Protection civile, en vue de la mise en place d’un réseau dont l’objectif sera de réduire les catastrophes naturelles dans la sous-région.

Les membres de ce réseau vont travailler en parfaite collaboration avec des partenaires financiers tels que la Banque mondiale et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), engagés dans la lutte contre les catastrophes naturelles.

L’initiative de création de ce réseau a été saluée par le représentant de la Banque mondiale, Denis Jean Jacques qui a révélé que son institution le soutiendra. Selon lui, la Bm a dénombré ces 25 dernières années dans le monde 60 tremblements de terre, plusieurs foyers d’inondations et 80 ouragans.

Quant au directeur de la Protection civile du Sénégal, Sidate Diouf, il a souligné que la Cedeao a compris que les catastrophes naturelles plombent tous les efforts de développement réalisés dans nos différents pays.

« Malheureusement, elles sont de plus en plus fréquentes particulièrement en zone sahélienne », a explique M. Diouf, qui a estimé que la lutte pour la réduction des risques de catastrophes est un combat de longue haleine que les pays affectés doivent impérativement gagner. Il a rappelé que les causes des catastrophes sont multiples et diverses mais les plus connues sont les inondations, la déforestation, l’érosion côtière, les feux de brousse, les maladies, etc.

Eugène KALY
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1198 fois
Développement durable


Commentaires articles

1.Posté par Mandiaye ndiaye le 16/01/2013 20:21
bonjour membre cdao moi chez mr Mandiaye ndiaye aux senegal je veux vous me aidez un sommes de largent pour ma vie je suis tres tres fatiguer pour les moment je avec beaucoup de confiance a vous cdao mon email mandiaye013@hotmail.fr je attendre a vous votre aide et votre reponse plus vite je vous remercie a tout

2.Posté par tarif mutuelle le 03/04/2013 16:01
Bonjour,
Déjà, on ne peut pas lutter de façon absolue contre les catastrophes naturelles. Il faut juste minimiser les dégâts et le changement climatique.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance