Recherche

PRÉSERVATION DE LA MANGROVE A JOAL-FADIOUTH : LES ACTEURS POUR UN CADRE DE CONCERTATION LOCAL



Un atelier d’évaluation à mi-parcours s’est déroulé les 24 et 25 mars derniers à Joal sous l’égide du projet Drynet-Uicn de Enda. L’objectif étant de faire le point sur la première année d’exécution du projet, d’échanger sur les études réalisées et de contribuer à la réflexion en vue de la formalisation d’un cadre de concertation au niveau local. La rencontre de Joal a permis d’évaluer le projet à mi-parcours mais aussi de réorienter, au besoin, les activités envisagées afin de répondre aux attentes des populations.

Emmanuel Seck, coordonnateur de ce projet, a indiqué que la réunion permettra d’avoir une idée claire sur le cadre le plus approprié qui devra faciliter la mise en cohérence et le dialogue entre acteurs concernés par la restauration de la mangrove. Par ailleurs, l’atelier aura été une opportunité pour les organisations de présenter leurs expériences dans la gestion de la mangrove.

Le plan de gestion de l’Aire marine protégée (Amp) de Joal-Fadiouth a été aussi étudié. Pierre Dioh, adjoint au maire de Joal, s’est félicité de cette initiative, soulignant qu’il faut parfois regarder dans le rétroviseur pour redresser les manquements et renforcer les acquis.

Amath Sigui NDIAYE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2540 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance