Recherche

PIKINE-OUEST : Les élus locaux à l’école environnementale



La commune de Pikine-Ouest a abrité, dans la première décade de ce mois, un atelier de formation des élus locaux en renforcement de capacités. Cette formation entre dans le cadre de la coopération entre les Pays-Bas et l’Union des associations d’élus locaux (Uael).

L’Union des associations d’élus locaux (Uael) a organisé un séminaire portant sur le renforcement de capacités. Une formation qui entre dans le cadre de la mise en œuvre des ateliers de formation que l’Uael organise dans tous les départements du pays. Selon Mamadou Lô, responsable de la formation de l’Union des associations d’élus locaux, les collectivités locales ont des difficultés pour exercer certaines compétences transférées par l’Etat. Or, la loi 96-07 a défini les attributions de chaque ordre de collectivité locale. Toutefois, la non maîtrise des textes qui régissent ces compétences conformément au code des collectivités locales constitue un facteur bloquant.

Pour parer cette situation, l’Uael a demandé et obtenu des Pays-Bas une subvention. Celle-ci a permis de renforcer les capacités des élus locaux en environnement, en gestion des ressources et en lutte contre la méconnaissance des textes. « Aujourd’hui, 15 départements ont pu bénéficier de ce projet sur les 35 que l’Uael a ciblés dans la région de Dakar », indique-t-il. Ont pris part à cet atelier des élus locaux, partenaires financiers et techniques. Pour le formateur Oumar Diokhané, les études ont montré que l’environnement est l’une des compétences les moins gérées. L’objectif de ce séminaire, selon lui, c’est d’aider les élus locaux à connaître le cadre juridique institutionnel, à maîtriser les textes, car l’environnement, ce n’est pas seulement les infrastructures de base. C’est aussi les usines implantées en pleine zone urbaine, polluant ainsi la vie des populations.

Après trois jours de formation, les participants expriment leur satisfaction. C’est le cas des secrétaires municipaux des communes de Yeumbeul Sud et Guinaw Rail Sud. Pour le secrétaire municipal de Yeumbeul Sud, cet atelier est plus qu’utile, dans la mesure où il permet aux élus locaux de s’équiper pour une bonne gestion de leurs communes respectives. « Cette formation permettra aux différentes collectivités locales de disposer d’outils institutionnels, juridiques et des méthodes d’évaluation environnementales efficaces », déclare l’élue de Yeumbeul. Membre de l’Uael, le maire Pape Gora Thiam de Pikine-Ouest se dit honoré que sa commune ait abrité cet atelier. « Les collectivités locales ont des difficultés pour gérer l’environnement. C’est là toute l’importance de ce séminaire qui, à mon avis, vient en appoint à la grande muraille verte initiée par le chef de l’Etat. C’est pourquoi j’invite les participants à être des relais auprès des populations qui sont les principaux bénéficiaires, mais surtout à intégrer les préoccupations environnementales dans les programmes de développement ».

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1032 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance