Recherche

PÉRIMÈTRES IRRIGUES : 378 hectares réhabilités à Podor



Un important projet de développement agricole, fruit de la coopération entre le Sénégl et la Corée a été inauguré par le ministre de l’agriculture à Podor. Financé à hauteur de 2 milliards de Fcfa, ce projet est destiné à la réhabilitation de périmètres irrigués et la mise en place de cellules d’appui aux agriculteurs.

Le ministre de l’agriculture, Khadim Gueye, en compagnie de l’Ambassadeur de Corée au Sénégal, M. Kim Hyung Kick, a procédé à l’inauguration de 11 périmètres irrigués de 378 ha, dans l’arrondissement de Thillé-Boubacar. Doté de stations de pompage et autres accessoires, ce projet, fruit de la coopération Sénégalo-Coréenne, est destiné au renouvellement du programme de développement de l’irrigation dans le département de Podor. Entamé en 2008, ce projet est arrivé à terme en 2010 à la grande satisfaction de tout l’arrondissement de Thillé-Boubacar. Il a été financé à hauteur de 2 millions de dollars dont une aide non remboursable de la République de Corée qui s’élève à plus d’un million de dollar et une contrepartie du Sénégal qui s’élève à 200 millions de F CFA.

La Corée, à travers son agence de Coopération Internationale ( Koica), et le ministère de l’agriculture du Sénégal, à travers la société d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta et de la Falémé (Saed), interviennent dans les villages de Thiangaye, Diagnoum, Dimar, Thillé-Boubacar, dans la communauté rurale de Fanaye et dans celle de Ndiaynne Pendao, au profit de quelque 8.877 habitants. Cette intervention exemplaire vise à contribuer à réduire la pauvreté et promouvoir la sécurité alimentaire par la réhabilitation de périmètres irrigués et la mise en place de cellules d’appui aux agriculteurs.

Si les producteurs de la zone du NGallenka ont toujours été capables de tirer profit de leurs terres pour établir leur propre rythme de croissance dans ce domaine, ils le doivent certainement à l’encadrement sans faille de la Saed, un encadrement salué par tous. Mais aussi par l’implication encourageante dans le processus de la coopération Sénégalo-Coréenne. « Ce pays, à travers sa coopération avec le Sénégal, a fixé un plan de relance agricole pour répondre aux besoins des populations des communautés rurales du NDiayenne-Pendao et de Fanaye dans le Thillé-Boubacar », se sont réjoui les nombreux intervenants, à l’image du responsable des jeunes Alia Djigo ou de M. Mountou Bâ du Conseil Régional de Saint-Louis.

Le député Issagha Ly est revenu sur l’excellence des rapports avec Séoul depuis 2004 et depuis cette date, poursuit t-il, ce pays a offert des stages de renfoncements des capacités à des producteurs de la localité et à l’encadrement au niveau de la Saed. Cela a été confirmé par l’Ambassadeur de Corée, qui a magnifié l’assistance sociale de son pays envers le Sénégal.

Pour sa part, le Ministre de l’Agriculture, Khadim Gueye, mis en exergue la vision commune des deux pays à travers la Saed et la Koica, deux structures qui, à son avis, plaident pour un même modèle de marché et « un gouvernement qui propose un ensemble de mesures qui répondent à l’implication sociale des paysans et à une meilleure productivité dans les périmètres irrigués dans une zone où la sécurité et la souveraineté alimentaire peuvent être garantis par le travail agricole ».

Par ailleurs, le ministre Khadim Gueye et l’ambassadeur de Corée ont aussi inauguré l’un des quatre (4) bâtiments multifonctionnels construits par le projet pour les villages de Thiangaye, Diagnoum, Dimar et thillé-Boubacar.

Amadou D. NIANG
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1211 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance