Recherche

Ndioro Ndiaye à la tête du Réseau francophone pour l'égalité de genre



Dakar, 8 fév (APS) - La Sénégalaise Ndioro Ndiaye a été portée récemment à la tête du Réseau francophone en faveur de l'égalité femme-homme, mis en place le 25 octobre dernier par le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a-t-on appris samedi à Dakar.

"Le Réseau francophone en faveur de l’égalité femme-homme élit sa
coordonnatrice en la personne du professeur Ndioro Ndiaye du Sénégal, lors de la première assemblée constitutive du réseau qui s'est tenue à Dakar, au Sénégal, les 28-29 janvier 2014", lit-on dans un communiqué.

"Le prochain sommet de la Francophonie qui va se tenir à Dakar les 29-30 Novembre 2014 sera l'occasion, autant pour les pays membres de l'OIF que pour les organisations partenaires de la société civile, de relever les disparités et déficits de croissance économique, de bonne gouvernance, de paix et de démocratie, et de respect des droits humains à l'égard des femmes, et de recommander des mesures correctrices dans l'espace francophone", note-t-il.

"A cet effet, ajoute ce communiqué, le Réseau francophone pour l'égalité femme – homme, mis en place le 25 octobre 2013 par le président Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie, est un instrument stratégique pour la préparation du Sommet de Dakar, mais il est également tout aussi déterminant pour l'après-sommet".

"Ce réseau a pour vocation de fédérer les organisations de la société civile et les organisations internationales, dont les membres, en tant que véritables acteurs du changement vont s'engager à construire une réflexion, un plaidoyer et une forte mobilisation autour de l'égalité femme-homme dans l'espace francophone", apprend-on de même source.

"La force de ce Réseau réside en l'expertise de ses membres, une expertise de terrain au cœur des programmes de développement de la société civile mais également une expertise institutionnelle valorisée par la constante coopération fournie par ces OSC pour la mise en œuvre des programmes gouvernementaux en matière de paix et développement", fait-on valoir.

"Ce réseau innove dans son mode de fonctionnement, qui est avant tout horizontal et décentralisé, afin de permettre à l'ensemble de ses membres d'agir de manière inclusive pour réaliser cet objectif primordial à la paix et au développement : concourir à ce que l'égalité femme-homme devienne une égalité de fait", explique le communiqué.

Ndioro Ndiaye, médecin de formation, dirige actuellement l'Alliance pour la migration, le leadership et le développement. Elle fut également directrice générale adjointe de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Mme Ndiaye a été l'une des premières Africaines reçues à l'agrégation de médecine. Elle a été plusieurs fois ministres sous le régime du Parti socialiste (1960-2000).

BK/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 84 fois
GENRE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance