Recherche

"Nda Dioungo" compte étendre ses activités, selon son président



Kassack Nord (Dagana), 5 mai (APS) - L’association "Nda Dioungo" (donne-moi la main, en pulaar) ambitionne, au-delà du village de Kassack Nord, d’étendre ses actions au département de Dagana et à d'autres localités du pays, a annoncé son président, Amadou Tidiane Ndiaye.

‘’Nous envisageons, à court terme, d’étendre nos actions au département et aux autres villes du Sénégal. Nous avons tardé à le faire, car avant de sortir, il faut se construire solidement’’, a-t-il dit, lundi.

M. Ndiaye intervenait en marge de la cérémonie d’inauguration et de baptême du Collège d'enseignement moyen (CEM) Thierno Hamdou Rabby Ndiath, construit avec l’appui des partenaires français

Ce collège a été initié pour alléger le fardeau des parents qui envoyaient leurs enfants à Ross-Béthio, a dit M. Ndiaye notant aussi les difficultés pour les familles d’accueil à assurer la prise en charge de ces élèves.

En 2010, a-t-il rappelé, le collège a démarré avec l’appui de l’inspection d’académie qui a autorisé son ouverture et fourni le personnel pour son fonctionnement.

Le président de "Nda Dioungo" a en outre souligné l'hébergement gratuit des professeurs et l'équipement du CEM.

Il a évoqué les autres actions de l’association dans les domaines de la santé et de l’assainissement avec des partenaires italiens et canadiens.

Amadou Tidiane Ndiaye a remercié les populations qui ont fait preuve d'ouverture pour permettre le déroulement des projets initiés.

L’Inspecteur d’académie, Abdou Ndar Fall, a salué l’engagement communautaire qui a permis la construction de cet établissement en partenariat avec des français, garantissant aux élèves des conditions acceptables de travail.

La politique de proximité initiée par l’Etat a permis la multiplication des établissements scolaires qui, de 2000 à aujourd’hui, sont passés dans la région de Saint-Louis de 17 à 106 dont 53 dans le département de Podor.

‘’Cette prolifération des collèges de proximité n’a pas été planifiée et ces établissements sont nés des besoins des populations qui préféraient mettre les enfants dans certaines conditions que de les voir éloignés de leurs demeures’’, a dit M. Fall.

Dans certains villages un même site abrite l'école élémentaire, le collège et le lycée, a-t-il signalé tout en soulignant certaines difficultés malgré l’effort communautaire noté.

Il en est ainsi du besoin de cantines scolaires pour les enfants éloignés exprimé par les parents d’élèves et dont il promet une prise en charge ultérieure dans les budgets dans la mesure du possible.

La demande de salle informatique ou de terrain de sports pour le handball et le basket est aussi, selon l’inspecteur d’académie, bien comprise et notée.

Ce collège inauguré, en présence des partenaires italiens dont la chef de délégation est Mme Simona Frigerio, porte le nom du défunt marabout de Madina Ndiatbè Thierno Hamdou Rabby Ndiath.

AMD/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 135 fois
Ong-Associations


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance