Recherche

NOUVELLE CARTOGRAPHIE DU SENEGAL, Ziguinchor a accueilli le projet

La direction des travaux géographique et de la cartographie, a fait la présentation de la nouvelle cartographie du Sénégal vendredi dernier dans la région de Ziguinchor. Une rencontre qui a eu lieu au complexe Haubert en présence des autorités locales, des élèves et étudiants du département de géographie. Un véritable support pour les acteurs de développement dans tous les secteurs de la vie.



Avec l’appui de l’Union européenne, la Direction des Travaux géographiques et de la Cartographie, a su mettre en place un projet pour l’actualisation de toute la cartographie du Sénégal au 1/200 000 avec en plus la création d’une base de données géoréférencées sur l’ensemble du territoire national ainsi qu’un important volet-équipement et formation. Une nouvelle donne qui permet de renseigner sur tous les secteurs de la vie.

Selon le représentant de la Direction de la cartographie du ministère de l’Infrastructure, Mamadou Thiam, « ce projet qui constitue une première au Sénégal et en Afrique de l’Ouest se distingue également par son emprise spatiale ainsi que les moyens technologiques utilisés à savoir, couverture en trois ans de la totalité du pays par une cartographie numérique à jour et homogène. Utilisation d’images satellites SPOT5 haute résolution combinée avec des images couleur landsat. Réalisation d’une base de données numériques au format-vecteur à partir des cartes révisées ainsi que la production d’une nouvelle référence du Sénégal (RRS), en utilisant la technique du GPS ».

Pour une meilleure utilisation de la cartographie, la Direction a initié une tournée nationale. Après Saint-Louis, Tambacounda, c’était autour de la région de Ziguinchor de les accueillir. Avec la présence des acteurs locaux des élèves et étudiants, ils ont su atteindre leur cible à travers cette campagne de sensibilité et d’information.

M. Thiam souligne « Aujourd’hui avec la présence de cette cartographie on peut savoir les zones demandeuses d’infrastructures. Les intervenants de projet peuvent savoir où construire un hôpital ou une école et où ne pas les faire. On peut aussi détecter les zones à fort besoin ou non, d’où l’importance de notre travail » et de conclure que « la tournée nationale sera clôturée par un séminaire à Dakar qui va regrouper tous les acteurs producteurs et utilisateurs des données spatiales : Elus locaux, représentants des ONG, des services techniques et administration et du secteur privé en présence des autorités administratives et des bailleurs des organisations non gouvernementales. »

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 5107 fois
Aménagement du Territoire


Commentaires articles

1.Posté par le Geographe le 17/03/2011 02:51
MAFIA et MALAISE au sein de la Direction des Travaux Géographiques
et Cartographiques du SENEGAL

SOS, la Geomatique mise à sac par YOUSSOU NDONG Directeur des Travaux Géographiques et Cartographiques du Sénégal
Vous le saviez …?
La Direction des Travaux géographiques et cartographiques (DTGC) est responsable de la mise en œuvre de la politique de l'État du Sénégal en matière de cartographie. Cette Direction du ministère des Infrastructures, de l'Equipement et des Transports, a été crée en 1989, succédant alors au Service géographique national (SGN) créé en 1972, lui même ayant à partir de cette date poursuivi la tâche de l'Institut géographique national français (IGN).
TOUT UNE HISTOIRE…
La DTGC est chargée de l'exécution et du contrôle des travaux cartographiques et topographiques du territoire.
Elle assure l'archivage et la diffusion des produits cartographiques, des cartes papiers et numériques, des photographies aériennes, des points géodésiques et de nivellement. Elle a également pour missions l'étude et l'implantation des frontières nationales.

Avec ses moyens traditionnels et numériques, la DTGC réalise les travaux de vocation définis par l'État mais aussi toutes opérations spécifiques : scannage de documents, orthophotographies, points GPS, plans, levés, cartes thématiques, exploitation d'images satellitales…
SOURCE : SITE WEB DGTC
Mais jadis cette Direction qui a assuré toujours un service public avec ses vaillants techniciens géomètres, cartographes et photogrammètres et qui ont sillonnés tout le Sénégal du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest pour assurer la stabilité du Senegal tant avec ses pays limitrophes dans la gestion des frontières que les limites administratives régionales ou communales entre autre.
Aujourd’hui ce service technique se voit subir les foudres de Karim WADE et de sa bande sur des données et informations fournies par un certain Mr YOUSSOU NDONG qui se trouve être le Directeur des Travaux Géographique.
Il est important de signaler que cette Direction des travaux géographique comme celle de l’aménagement du territoire sont absorbées par les forces vives de Karim et de son Méga Ministère avant d’être transformé en agence depuis bientôt des mois.
Vous n’avez pas besoin d’aller loin pour comprendre ; il veulent avoir le pays avec l’inventaire du foncier dans leur poche sinon comment peut on imaginer l’insurrection d’Amath Sall ancien ministre devenu maintenant Directeur General de L’ ANAT, l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire.
Comme disait l’autre, Tout ce qui devient agence au Sénégal est source de gros sous pour ces affamés de pouvoir et de pourboire. Regardez le cas de l’AATR avec la construction des voiries fictives.
Dans quel Bateau ces gens là nous mènent ? Ces ignorants de tout ce qui est technique dont la seule voie d’issue est de demander des briefings aux techniciens avant toute rencontre avec le Président ou un partenaire ; Des tromperies toujours des Tromperies. Le Sénégal ne va jamais se développer avec ces tâtonnements dans la gestion qui n’a pas encore dit son nom.
La Direction des travaux géographiques souffre et est passée de l’agonie à la mort avec ce dernier Remaniement Directionnel comme le font les plus hautes instances de la république.
Mr Amath SALL ancien ministre et actuel DG sous l’influence du Directeur des Travaux Géographiques YOUSOU NDONG ancien nullard et futur soulard vient de mettre au service de la fonction publique 3/4 des agents techniciens et ingénieurs avec une expérience professionnelle d’au moins de 25 à 30 ans, donc la matière grise de cette dite Direction juste pour mettre en péril celle-ci sans aucune explication scientifique à la base.
Le paradoxe est que ce service qui est en manque de personnel comme tant d’autre services administratifs du Sénégal peut se mettre se luxe de rejet. Nous dénonçons jusqu’aux dernières énergies ces fausses actions qui sont à la limite débiles, insensées et purement partisanes.
Vous oubliez et vous ignorez aussi que la Direction des Travaux Géographiques et cartographiques est un service technique !
J’attire l’attention de tous les techniciens à dire non à ces agissements purement crypto personnel commandité par son Youssou NDONG avec l’envie de laisser au Sénégalais et surtout les géographes des dessous de cartes vu qu’il lui reste juste deux années pour partir à la retraite.
Cet ignorant ne sait pas qu’une telle Direction n’a pas besoin de politique pour travailler et donner des résultats. Des techniciens qui sont formés pour un métier spécifique dans un service spécifique ; vous les libérez pourquoi ?
On attend des réponses à ses multiples questions. D’autres explications intéressent aussi les techniciens géographes et cartographes Sénégalais avec ces millions de Francs CFA du trésor public et l’argent du contribuable expédiés par Youssou Ndong avec l’aide Abdou Galaye Diouf un planton devenu maintenant ingénieur qui se charge d’expédier ces sous pour le Nigeria dans un centre de formation devenu leur proie et leur sucette depuis des années.


2.Posté par zéro_manipulation le 28/03/2011 19:47
Slt Mr le géographe si je peux me permettre de t'appeler ainsi ( oui je te tutoyes et apres vous allez comprendre) le fou que je suis ne me permet pas de comprendre pourkoi avoir attendu aussi longtemps pour réagir a une information postée depuis plus 14 mois ?
J’attire l’attention de tous les techniciens à dire non à ces agissements purement crypto personnel commandité par son Youssou NDONG avec l’envie de laisser au Sénégalais et surtout les géographes des dessous de cartes vu qu’il lui reste juste deux années pour partir à la retraite.
De la aussi j'aimerai aussi attirer votre attention sur le fait que nous sommes tous des mortels et que votre combat n'engage guerre le 1/4 restant du personel comme vous l'avez souligné un peu plus haut .A travers votre commentaire il en ressort nettement que vos critiques ne sont points objectifs mais plutot un réglement de compte.Armez vous de courage et d'abnégation,avancez a visage découvert et montrez nous que vous avez des arguments sont peut etre oui je me repete peut etre le 1/4 raliera votre cause.Ce qui me surprendra car tout ce que vous faite est sans fondement si ce n'est que vous etes guidé par votre jalousie et vorte haine nourrie envers des personnes que dieu a choisit parmi 14 million de senegalais pour vous diriger et ce avec ou sans votre consentement.Je m'en tiens la en attendant votre réponse.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance