Recherche

Mutuelle d'épargne et de crédit pour populations défavorisées : Caritas Dakar sert Mbour, Fatick et Dakar-banlieue



Contribuer à la promotion socio-économique des populations défavorisées des zones de Mbour, Fatick et Dakar-banlieue par le biais de services financiers et non financiers adaptés, sans discrimination dans la transparence, l’équité et la justice, voilà ce que vise Caritas à travers sa nouvelle mutuelle d'épargne et de crédit dénommée Mec Poknit.

Le lancement de la mutuelle d'épargne et de crédit créée par Caritas pour les jeunes et femmes des régions de Fatick, Mbour et Dakar aura lieu ce samedi. Cette mutuelle est dénommée Mec Poknit. Et, ce sont les régions de Fatick et de Mbour qui vont être d’abord servies, à l'occasion de la cérémonie officielle prévue à Mbour. Viendra, ensuite, l'année prochaine, la région de Dakar, précisément sa banlieue. C'est l'annonce faite hier par les responsables de Caritas de Dakar, dans un communiqué. Selon la même source, cette initiative vise à mieux contribuer à la promotion socio-économique des populations défavorisées des zones de Mbour, Fatick et Dakar-banlieue par le biais de services financiers et non financiers adaptés, sans discrimination, dans la transparence, l’équité et la justice. C'est ainsi que parmi les objectifs que s'est fixés la Caritas de Dakar figurent la lutte contre la pauvreté par le biais de financements d’activités génératrices de revenus au profit des couches défavorisées notamment les jeunes et les femmes ; la culture de la paix et de la concorde des cœurs ; la promotion de l’éducation socio économique des bénéficiaires ; la fourniture des produits et services financiers adaptés.

En effet, rappelle la Caritas de Dakar, dans son communiqué, un programme de micro crédit a été initié depuis mars 2000 avec l’appui de Klb - qui est une structure caritative basée en Allemagne - pour lutter contre la pauvreté des femmes dans les départements de Fatick tout d’abord et de Mbour ensuite. Les crédits n’étaient octroyés qu’à des groupements jusqu’en 2004 où des crédits individuels ont vu le jour pour surmonter les lourdeurs et les désagréments liés à la solidarité de groupe. Ce programme qui capitalise près de dix années d’expérience est à la croisée des chemins et compte accroître l’efficacité de son intervention au bénéfice d’une large communauté.

Grâce au partenariat avec la Klb, sous forme de lignes de crédits déboursés en plusieurs tranches, la Caisse de Mbour a reçu 27 millions 70 mille F Cfa entre 2001 et 2005. De même, Fatick a reçu 20 millions 748 mille F CFA entre 2000 et 2005. Avec un niveau de capitalisation appréciable, Caritas Dakar qui a fini de jauger l’appropriation par les populations du programme mis en place, entend amorcer un important pallier, visant à formaliser les activités de collecte d’épargne et de crédit. Aussi compte-t-elle mettre en œuvre la kyrielle de recommandations issues des rapports d’audit des Caisses de Fatick et de Mbour réalisé entre septembre et octobre 2006 et consolider les acquis.

Abdoulaye SIDY
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2229 fois
MICRO-FINANCE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance