Recherche

Mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent- Pse : Bientôt le démarrage des projets hydrauliques et infrastructurels



Plusieurs projets dans les domaines des infrastructures et de l’hydraulique vont bientôt démarrer dans la réalisation du Plan Sénégal émergent. L’annonce a été faite hier par le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent (Pse), Abdou Aziz Tall à l’ouverture des journées sénégalaises de gestion axée sur les résultats de développement (Grd) initiées par le bureau Organisation et méthodes de la présidence de la République.
« Pour l’instant, il y a des projets qui ont démarré. D’autresvont démarrer à la fin de l’année. Il y en a qui vont démarrer en 2015. Parmi les projets qui vont démarrer, nous pouvons citer les projets immobiliers. Dans un délai très rapproché, nous allons également démarrer des projets dans le secteur de l’hydraulique. Nous allons démarrer des projets dans le secteur des infrastructures routières », a déclaré le ministre Abdou Aziz Tall, en présence de son collègue, Khadim Guèye, de l’Intégration africaine, du Nepad et de la Promotion de la Bonne gouvernance, du représentant résident de la Bad, Mamadou Lamine Ndongo et d’autres cadres de l’administration publique.
Le ministre a précisé que le Pse sera exécuté dans les départements ministériels. M. Tall a souligné que le Bureau de suivi du Pse va exercer davantage sa mission qui consiste à suivre, de façon régulière, tous les projets, de leur conception jusqu’à leur inauguration.
Abdou Aziz Tall a indiqué que des hommes d’affaires chinois ont formulé des déclarations d’intérêt pour investir au Sénégal lors d’une mission effectuée par des officiels sénégalais dont le ministre chargé du Pse et Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Energie et des Mines. « Ma présence en Chine s’expliquait par le fait qu’à partir du moment où ces mémorandums sont signés, les services qui sont rattachés à la présidence de la République par le Bosse vont suivre l’exécution de ces projets à partir de la déclaration d’intérêt jusqu’à la réalisation en passant par les étapes de signature de contrats et d’exécution effective de projets ». Abdoul Aziz Tall a souligné que le chef de l’Etat accorde une importance particulière à la gestion axée sur les résultats. « Le président est conscient du fait que demain, nous ne serons pas jugés sur les déclarations d’intention, mais sur les résultats auxquels auront abouti les politiques qu’il a définies. C’est la raison pour laquelle il est favorable, au de-là des questions liées à la transparence et à la bonne gouvernance, à la mise en place d’un dispositif qui nous permet de suivre, de manière régulière, l’exécution des projets qui sont contenus dans le Pse », a dit M. Tall.
Le ministre ajoute que c’est dans ce contexte que le président Sall a mis en place le Bosse pour s’assurer que chaque projet soit suivi, du début à la fin. Selon Ibrahima Ndiaye, le Directeur général du Bom, les journées ont pour objectifs de sensibiliser les acteurs sur les enjeux et les défis de la gestion axée sur les résultats, d’identifier des stratégies et voies de systématisation de la Grd, de créer un consensus sur les apports possibles de la Grd dans la mise en œuvre des programmes et réformes en cours. Mamadou Lamine Ndongo a, pour sa part, réitéré la disponibilité de la Bad à accompagner les acteurs pour favoriser le développement d’Etat efficaces. Il a aussi appelé l’ensemble des acteurs de développement au renforcement des actions menées en faveur du bien-être des populations.

Babacar DIONE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 319 fois
Plan Senegal Emergent (PSE)


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance