Recherche

Mamadou Racine Sy : ’’La baisse de la TVA va redynamiser le secteur’’



Dakar, 2 nov (APS) – La baisse de la TVA appliquée à l’industrie du tourisme, qui va passer de 18 à 10 pour cent, va contribuer à ‘’redynamiser le secteur touristique, une activité transversale qui fait face à des difficultés dues à un contexte de morosité internationale’’, a indiqué le président du Syndicat patronal de l’industrie hôtelière au Sénégal (SPIHS).

‘’Nous sommes satisfaits de cette mesure et nous attendons avec impatience l’effectivité de la mise en œuvre. c’est encourageant puisque c’est un long combat mené par les professionnels du tourisme pour un certain nombre de réformes afin de redynamiser le secteur’’, a dit Mamadou Racine Sy interrogé par la presse, mercredi à Dakar en marge de l’ouverture des Assises de l’Entreprise.

En effet, le Premier ministre a annoncé une baisse de la TVA appliquée au tourisme et la mise en place d’un Crédit hôtelier pour ‘’pallier les effets dépressifs de la crise financière’’.

Ces mesures sont ‘’salutaires’’, a commenté M. Sy, considérant que dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée (SCA), le tourisme fait partie des grappes prioritaires pour créer une nouvelle dynamique pour l’économie.

‘’C’est une activité transversale qui implique une nécessaire implication des pouvoirs publics pour lui donner les moyens de performance face un environnement extrêmement concurrentiel’’, a-t-il ajouté. Selon lui, c’est pourquoi, le taux de la TVA a été toujours considéré comme ‘’un problème récurrent qui pénalise lourdement l’industrie touristique’’.

Il a aussi évoqué le problème de la mobilisation des ressources nécessaires aux investissements dans le secteur, considérant qu’il doit y avoir un Crédit hôtelier comme dans d’autres pays comme le Maroc.

‘’Cela est nécessaire si on veut développer l’industrie touristique et permettre aux nationaux de s’impliquer dans le développement du secteur’’, a-t-il dit, en précisant que cela viendra en appui du Fonds qui doit être alloué à l’ANPT, pour promouvoir la destination Sénégal dans le cadre des recettes tirées des taxes relatives aux nuitées.

Pour Mamadou Racine Sy, il faut aussi ‘’dépasser le problème des frontières dans le cadre de l’espace UEMOA, afin d’élargir le tourisme dans le domaine interafricain’’.

Le Premier ministre avait dans son discours indiqué que le gouvernement a pris des ‘’mesures phares destinées à l’accroissement de la capacité réceptive de notre pays et à son repositionnement sur le marché international’’.

‘’A moyen terme, nous allons nous appuyer sur les projets d’aménagement de nouveaux sites touristiques, le développement du tourisme communautaire à Saint-Louis, Kolda et Tambacounda et la mise en place d’un système de suivi et d’informations touristiques’’, a-t-il souligné.

La mise en œuvre de ces projets devrait permettre d’atteindre l’objectif de 2 millions de touristes à l’horizon 2015, selon le chef du gouvernement sénégalais.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1751 fois
Tourisme et hôtellerie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance