Recherche

Macky Sall : "La Cité de l’émergence marque la poursuite des grands projets urbains structurants"



Dakar, 23 sept (APS) - Le lancement des travaux de construction de "la Cité de l'émergence" à l’ex-gare routière "Pompiers" marque la poursuite du cycle des "grands projets urbains structurants" et de "nouvelle génération", a expliqué mardi le président de la République, Macky Sall.

‘’Nous voici cet après-midi au cœur de Dakar pour procéder à la pose de la première pierre de la Cité de l’émergence. Nous poursuivons ainsi, avec la même foi et la même détermination, le cycle des grands projets urbains structurants, de nouvelle génération mettant en synergie l’action publique et l’initiative privée’’, a-t-il dit lors de la cérémonie sur le site de l’ancienne gare routière "Pompiers", à Dakar.

Le président Sall a souligné que c’est tout un symbole, que le ''projet futuriste'' de ''la Cité de l'émergence'' prenne forme sur le site de l’ex-gare routière Pompiers.

‘’Car en changeant de vocation, cette place paraît de ces tours renaître encore plus belle en nous offrant un nouveau point de départ pour de nouvelles perspectives, de nouvelles opportunités d’échanges, de rencontres, de cohabitation, et par-dessous tout, l’élan vers le mieux être et la modernité’’, a indiqué Macky Sénégal.

Le Chef de l’Etat souligne qu’il souhaite que ce projet soit le ‘’plus inclusif’’ possible, expliquant que ''le développement intégré ne peut être l’affaire d’une minorité''. ''Il doit surtout être partagé et prendre en compte la diversité des revenus et des conditions sociales’’, a poursuivi le président de la République.

Il a par ailleurs annoncé avoir demandé au Premier ministre, Mahammed Dionne, de trouver des sites de recasement pour les mécaniciens qui étaient établis à l’ex-gare routière Pompiers.

La Cité de l’émergence sera construite sur une superficie de 2,5 hectares par le groupe marocain Addoha.

L'entreprise construira, dans un délai de 24 mois, 17 tours de 10 étages chacune, soit au total 648 logements toutes catégories confondues, pour un coût global de 21 milliards de francs CFA.

Cette première phase va générer 1200 emplois et sera suivie d’une autre qui, à terme, portera le projet à 31 tours, a précisé le président Sall.

‘’A la Patte d’oie, nous bâtirons la cité de l’Avenir, un ensemble de 12 tours pour un investissement de 12 milliards de francs CFA sur 18 mois’’, a-t-il ajouté.




BHC/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 427 fois
Plan Senegal Emergent (PSE)


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance