Recherche

MBOUR : GESTION DES INONDATIONS LA CROIX ROUGE VOLE AU SECOURS DES SINISTRES.

L’antenne départementale de la Croix Rouge de Mbour a organisé hier, une journée de distribution de dons à l’endroit des sinistrés des dernières pluies diluviennes dans la capitale de la petite côte. Le geste est une action de la fédération des Sociétés de Croix-Rouge qui vole au secours des sinistrés .Il est constitué de couvertures ,de nattes ,de savon et de produits pour la purification de l’eau et la réhydratation par voie orale. Les eaux de ruissellement et les pluies ont 2861 personnes et 282 familles.



De l’avis de Mamadou Diop directeur de la jeunesse et secours du comité départemental de la Croix-Rouge, la remise de dons est consécutive à un recensement mené pour connaître le nombre exact de sinistrés. Le chiffre de 150 sinistrés est avancé pour la remise de dons. Il représente les 75 familles, les touchées du quartier zone Sonatel encore sous les eaux et 75 autres des différents quartiers de Mbour. Pour lui, la situation causée par les pluies est calamiteuse dans les quartiers de la Zone Sonatel, de Tefess et de Diamaguène. A l’en croire, les autorités de la Croix-Rouge restent encore attentives aux multiples conséquences des inondations .Elles comptent suivre la gestion des risques de choléra, du péril fécal, des maladies diarrhéiques. En ce sens, des sachets pour la réhydratation par voie orale sont distribués aux sinistrés et des produits pour déparasiter les eaux de consommation domestique.

Mademba Diop le délégué du maire dans le quartier zone Sonatel a loué le geste de la Croix-Rouge qui donne à chaque sinistré deux nattes ,12 morceaux de savon ,1 seau, 1 jerricane ,6 sachets ô (1 sachet ô purifie 10 litres d’eau) et 5 sachets pour la réhydratation par voie orale. De son avis, l’accompagnement de la Croix-Rouge est concret et consistant. Le tout s’est joué en moins de 72 jours avec des faits concrets .Son désir le plus ardent est de voir installer dans son quartier des motopompes avec des disponibilités de carburant en quantité suffisante. Il redoute la recrudescence des maladies de la peau comme certaines dermatoses et des affections suite à la stagnation des eaux de pluie. Il a sollicité des autorités la fin des initiatives individuelles pour la gestion des inondations.Chacun chef de foyer cherche à se protéger en jetant la merde vers un autre.Ceci est source de polémique et suscite des réactions d’humeur.

Une équipe de la municipalité conduite par le maire Fallou Sylla a fait hier en milieu d’après le tour des sites et foyers les affectés par les inondations .Il reçoit ce matin une délégation de parlementaires et du conseil économique et social.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1218 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance