Recherche

MAINTIEN ET SUIVI DES FILLES A L’ECOLE : L’Ong Plan-Sénégal va injecter plus de 102 millions Fcfa à Nioro



L’Ong Plan-Sénégal accompagne le gouvernement dans sa politique d’amélioration des rendements scolaires. Elle vient de lancer le projet « 100 filles » dans le département de Nioro. Ce projet consiste à renforcer les apprentissages de 1.000 filles dans les disciplines scientifiques.

Pendant deux ans, Plan-Sénégal va accompagner la scolarité de 1.000 filles dans l’arrondissement de Wack Ngouna à travers un projet appelé « 1.000 filles » présenté aux autorités administratives et scolaires lors d’un Conseil départemental de développement (Cdd) à Nioro. Financé à hauteur de 102.885.000 de Fcfa, le projet s’intéresse aux élèves âgés de 10 à 16 ans et concerne 10 villages de la localité. Ce budget sera destiné à la construction d’infrastructures scolaires, la rémunération des cours de renforcement pour les filles dans les disciplines scientifiques et à leur prise en charge médicale.

Selon le chef de bureau régional de Plan-Sénégal à Kaolack, Aly Faye, « l’objectif majeur que s’est fixé le projet est d’accompagner, dans un premier temps, un groupe de 1.000 filles pour l’amélioration de leur niveau d’éducation. En plus, le projet va lutter contre les violences faites aux filles dans les établissements et améliorer efficacement l’environnement scolaire. Ainsi, elles pourront étudier dans de bonnes conditions ». M. Faye d’ajouter que sous peu, « des cantines et des jardins seront installés dans les écoles ciblées pour un accompagnement consistant ».

L’inspecteur départemental de l’Education, Amath Dramé, a dit toute sa « satisfaction » d’avoir le privilège de bénéficier de la générosité et de l’appui de Plan-Sénégal pour la réussite et la promotion des filles à l’école dans sa circonscription. La représentante de la Scofi, Mme Sagar Gadiaga, s’est réjouie de la création du projet. Car, dit-elle, « il est venu renforcer les activités de la Scofi dans la mesure où il va accentuer la sensibilisation, le suivi et le maintien des filles à l’école ».

Quant au préfet de Nioro, Adama Racine Ndiaye, il s’est félicité des actions que Plan-Sénégal a développées en faveur de l’éducation dans la localité.

Pape Coly NGOM
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 5175 fois

Plan international

Commentaires articles

1.Posté par Oumar Fall le 26/10/2010 22:44
Bonjour,Bonsoir. je voudrais savoir comment se font les recrutements au nieau de Plan? Sur la base de quoi vous recruter? A quelle période? Et qui recrutez-vous?

2.Posté par ASCOM de NGANDIOUF le 02/01/2011 23:08
Ce projet si ambitieux devrait s'étendre aux autres collectivités locales à taux de scolarisation faible.

3.Posté par association pour ledeveloppementde l'education sociale /ONG le 03/01/2011 20:59
nous sommes une organisation Non Gouvernemental
pour le developpement

4.Posté par lemas lelo mananga le 17/03/2011 17:38
nous sollicitons un partenariat pour aider notre ongd local denomée GIAD à atteindre ses objectifs car nous eprouvons des difficultés liées au fincement de nos projets .
GIAD ONGD
MATADI BAS CONGO RDC
Tél 00243998513166
Président Lemas Lelo Mananga

5.Posté par Association des Elèves et Etudiants Ressortissants de Goudir le 12/07/2011 02:16
Errigé nouvellement en département ( depuis 2008 ),Goudiry est confronté à de sérieux problèmes face au maintien des jeunes filles de se sa localité à l'école.Dans cette partie trè désenclavée du Sénégal (dans la région de Tambacounda ),les jeunes filles subissent les pressions de leurs parents qui leur lèguent trop vite en mariage forcé ou précosse.
Consciente des ces difficultés, notre association a fait de ses premiers objectifs la lutte contre ce phénoméne.A constater que parmi 204 étudiants du département,seulement 09 sont des filles.
Donc nous cherchons des partenaires pour combattre ce drame qui n'est rien d'autre que la non conscentisations de nos parents qui sont eux aussi des victimes de cette nature.Si vous vrément nous avons eu cet appui,nous sommes prêts à descendre dès ces vacances sur le terrai et mener la plus grande sensibilisation qui n'y a jamais eu lieu jusqu'à aujourd'hui sur ce fait.
tel:+221 77 236 96 35

6.Posté par marame ndjéguéne le 30/07/2011 17:49
svp je veux avoir une adresse exacte d une institut al azhar au sénégal. je compte vraiment sur vous.j'habite a keur mbaye fall sis sur la route de rufisque .

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscription à la newsletter

Emission Diwaan yi ak gox goxaan yi du 28/01/2012 sur la TFM