Recherche

Lutte contre le chômage Enda Ecopole au chevet des jeunes



Organiser et aider les couches défavorisées vers un avenir meilleur, telle est la mission principale que s'est assignée Enda Ecopole. En conférence de presse tenue hier, dans lesdits locaux, les responsables de cet organisme ont dénoncé le manque d'emploi des jeunes avec un taux de chômage. Entre autres, ils ont évoqué la pauvreté qui gagne du terrain. C'est fort de ce constat que l'Enda Ecopole, mesurant les risques encourus par ces jeunes pour la plupart, a décidé d'encadrer les jeunes défavorisées opérant dans le secteur de l'économie populaire.

Enda, une organisation internationale, diagnostiquant la situation actuelle du pays d'une façon sommaire, veut apporter un plus pour aider la jeunesse sénégalaise. En conférence de presse tenue hier, Amadou Diallo, le coordinateur de cet organisme, est largement revenu sur les maux qui assaillent la jeunesse. Raison pour laquelle, un projet de formation des électroniciens populaires du centre de Fabrizio Meoni aux bonnes pratiques environnementales sur les TIC (s) à l'Ecopole a vu le jour, au grand dam des populations les plus défavorisées. Mesurant les risques encourus par ces jeunes, Enda Ecopole a décidé d'appuyer ces jeunes défavorisés dans le secteur de l'économie populaire. "Ces derniers se retrouvent, soit entre les mains de récupérateurs au niveau des différents "pack" à travers la ville ou à la décharge de Mbeubeuss, soit dans les ateliers des jeunes récupérateurs des coins de rues, voire entre les mains des enfants dans certains milieux informels et s'exposant à des risques de contamination insoupçonnables", a laissé entendre Amadou Diallo, le coordonnateur de Enda Ecopole. S'exprimant sur la situation des pays du Sud, il estime qu'elle est préoccupante avant d'en ajouter, que les populations doivent multiplier les efforts pour espérer s'en sortir. Aussi, c'est l'économie informelle ou " économie de la débrouille" qui prévaut, et qui s'est octroyé une gigantesque part du marché de la récupération et du recyclage. Compte tenu de ses méfaits, l'objectif global de Enda Ecopole est de créer des emplois en faveur des jeunes défavorisés. "Soutenir les dynamiques de développement local " en déduit-il. Toutefois, précise-t-il, au fur et à mesure, Enda Ecopole compte étaler ces cibles dans les régions très prochainement. Sans ambages, ledit projet entend parfaitement répondre aux priorités actuelles en matière de développement, notamment en s'attaquant à la question de la formation professionnelle des jeunes, en participant activement à la lutte contre la fracture numérique ; et, en promouvant le développement durable.

L'Office

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3445 fois
Ong-Associations


Commentaires articles

1.Posté par ABDOU dJIBO DIEME le 09/04/2009 14:58
Je suis très content de l'article et je vous encourage beaucoup.

2.Posté par talla wade le 02/06/2010 14:05
bonjour moi suis jeune diplomé et travailleur social de formation je voulais plus d'infos pour le combat relatif à la lutte contre le chomage

3.Posté par Daour Wade le 18/05/2011 13:49
Amadou Dialllo est un homme profondément engagé dans la promotion de la jeunesse. Il oeuvre dans ce domaine depuis plusieurs décennies. Je lui tends la main pour que EndaEcopole.
puisse aider les jeunes de la Banlieue de Dakar et d'ailleurs à compter d'abord sur eux mêmes pour s'en sortir.
A cet égard, une nouvelle Association dénommée "Association pour la Solidarité des Jeunes de Santhiaba de Yeumbeul Nord, a vu le jour récemment. Les membres sont venus me voir pour m'en parler et ont aussi organisé une soirée théatrale qui a présenté des scénettes sur la prévention du Paludisme (avec l'approche de l'hivernage) et les Droits de l'enfant(Halte à l'exploitation des Enfants par la mendicité). Pouvez-vous prendre contact avec moi au 338248338(Bureau Africa Consultants International_ACI om je suis chargé de Communication) afin que nous puissions sonvenir d'un rendez-vous à Enda Ecopole et définir les prochaines étapes. Tous mes encouragements. Merci d'avance mon cher Amadou

4.Posté par Michel Ouédraogo le 10/01/2012 22:48
Je suis très ravi d'apprendre sur de telles initiatives en faveur de la jeunesse. En tant que Président d'une Association qui oeuvre pour l'emploi des jeunes au Burkina Faso (Association Jeunesse Emploi et Développement) de telles initiatives sont à encouragé et j'aimerai beaucoup apprendre sur ce projet si toute fois je pouvais entrer en contact avec le Bureau de Enda pour plus de détails.

Cordialement

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance