Recherche

Les jeunes sont intéressés les secteurs porteurs de croissance économique (activiste)



Dakar, 9 jan (APS) - Le président du Réseau des jeunes leaders d’Afrique, de la diaspora, des Amériques et d’Europe (ROJALNU/Section Sénégal), Papa Moussa Sow, a indiqué, jeudi à Dakar, qu’au Sénégal, ''beaucoup de secteurs porteurs de croissance économique intéressent les jeunes''.

‘’Il s’agit particulièrement de l’agriculture, de l’environnement, de la santé et du secteur informel’’ a-t-il dit, précisant que ce sont-là des leviers sur lesquels les jeunes comptent s’appuyer et donner une orientation à leur vision et réalisation au-delà de 2015 par rapport à l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Dakar abrite à partir de lundi, pendant 4 jours, le 4ème sommet panafricain des jeunes leaders des Nations Unies jours sur le thème : “Chômage des jeunes dans l’agenda post-2015 des Nations Unies”.

Quelque 500 jeunes en provenance de 54 pays d’Afrique, de la diaspora des États Unis d’Amérique et de l’Europe sont attendus à Dakar pour d’échanger sur les grands enjeux du développement humain durable auxquels est confrontée l’Afrique. Ils devront également faire le plaidoyer pour que les jeunes soient placés au cœur de l’agenda du développement post-2015.

La rencontre est organisée par le ROJALNU, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et le programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA).

A en croire Papa Moussa Sow, les jeunes leaders sénégalais ont élaboré un document où sont consignées les recommandations issues de la dernière consultation générale du ROJALNU. Il sera présenté à leurs pairs de l’Afrique et de la diaspora comme étant une participation à ce sommet.

‘’Durant cette consultation, toutes les couches sociales de la jeunesse sénégalaise étaient conviées et présentes pour pouvoir assurer un travail de qualité permettant une bonne représentation du Sénégal à ce 4-ème sommet’’, a-t-il dit.

‘’Dans ce document, nous avons inscrit ce que nous voulons pour la jeunesse africaine les années à venir'', a ajouté le président du ROJALNU, précisant que la jeunesse sénégalaise est ''prête à accueillir ce sommet et que la machine est en marche pour une bonne organisation''.

Ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies, le chanteur Baaba Maal a pour sa part estimé qu’il est important en Afrique ''d’associer la culture africaine, qui n’est pas que commerciale''.

Il a fait savoir que les jeunes leaders africains qui seront à ce sommet ''peuvent compter sur le soutien d’un collectif d’artistes qui va les accompagner afin qu’au sortir de ce sommet, ils repartent confiants''.

LTF/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 108 fois
Démographie-Population


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance