Le projet de loi sur le statut des fonctionnaires des collectivités locales adopté par le Sénat



Dakar, 16 mars (APS) – Le projet de loi sur le statut général des fonctionnaires des collectivités locales, adopté mercredi par le Sénat, dotera ces démembrements de l’Etat d’un personnel qualifié et à l’abri de la précarité, a affirmé Aliou Sow, ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales.

"Ce projet de loi permettra aux collectivités locales de disposer d’un personnel de qualité, pas psychologiquement perturbé par un quelconque avenir sombre et le désespoir", a-t-il dit devant les sénateurs.

Ces derniers ont, à l’unanimité, adopté ce projet de loi qui régit la formation, la rémunération et le statut des fonctionnaires des collectivités locales.

M. Sow leur a fait part de "l’engagement du gouvernement à procéder à une mise en œuvre effective et immédiate de ce projet de loi" dont les décrets d’application "ont été élaborés en même temps".

Selon Aliou Sow, ce projet de loi est de nature à soutenir "le combat contre la corruption", un phénomène qui, selon lui, peut affecter le fonctionnement des collectivités locales.

Dans ces démembrements de l’Etat, a-t-il souligné, "si on n’a pas d’agent formé, on prend quelqu’un, un bénévole qui va faire le travail et compte se faire rémunérer à travers des méthodes parfois douteuses".

"Le présent projet de loi a pour vocation, d’abord, de protéger et de préserver ceux qui sont actuellement dans les collectivités locales. C’est le fruit de leur combat. Cette loi n’a pas pour vocation de balayer ces derniers au profit d’autres…", a précisé M. Sow.

"Le statut général des fonctionnaires des collectivités locales les rendra crédibles. Avec la fin de leur précarité (grâce à cette loi), ils peuvent aller solliciter les services des banques", a ajouté le ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales.

"Toutes les dispositions sont prises pour transformer les centres secondaires d’état civil des communautés rurales en centres principaux d’état civil", a par ailleurs déclaré Aliou Sow.

Il a aussi dit que les services de son ministère sont en train de travailler à "l’élaboration d’un organigramme-type" des collectivités locales, pour éviter certains abus dans le fonctionnement de ces entités.

La création d’un poste de directeur de cabinet de maire ou le recrutement d’un élu local comme agent de sa collectivité locale sont des exemples d’abus auxquels le futur organigramme mettra fin, a-t-il expliqué.

ESF/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2401 fois

Ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales.

Commentaires articles

1.Posté par samb le 17/03/2011 14:58
Nous saluons une fois de plus, le parlement du Sénégal en adpotant les textes de loi portant statut des fonctionnaires des collectivités locales. C'est maintenant un tournant décisif vers la perfection du processus de la décentralisation au Sénégal.
Nous communément appelé les Assistants Communautaires, nous serons les grands bénéficiaires avec cette loi. La pécarité de notre emploi sera maintenant garantie. Les relations avec les exécutifs locaux seront maintenant bien clarifiés, ce qui nous permettra de bien appuuer les PCR à asseoir une bonne administration locale quant à la gestion des affaires locales.
Nous attirons l'attention de l'Etat, dés maintenant ,de renforcer nos capacités c'est à dire de tenir des sessions de formations pour bien nous outiller bien que nous ayons une expérience avérée dans le developpement local. Nous devons encore relever les défis qui nous attendent pour maintenir la confiance que l'Etat et les exécutifs locaux ont bien placé en nos qualités et compétences.Nous remercions ainsi le Chef de l'Etat et son gouvernement pour le travail colossal entrepris depuis 2007 en vue de la finalisation bien aboutie des ces projets de lois de decrets qui sont passés à l'unanimité au parlement.
Nous attendons rapidement l'application des ces textes.
Vive la décentralisation au Sénégal.

2.Posté par Hamady niang le 02/04/2011 00:38
cette loi est à saluer vraiment.je félicite le ministre de la decentralisation...qui a eu le courrage de bouster ce projet jusque là..et nous remercions aussi le senat d'avoir voté cette loi..
Cette loi va donné davantage l"assurrance aux jeunes de faire des formations sur la decentralisation et le developpement et je pense que c"est une occasion trés efficace d"arreter l"exode rurale ou meme "l'exode communale" vers la capital...

3.Posté par Babacar DIENG le 11/04/2011 19:16
Nous saluons à sa juste valeur l'adoption de ce projet de loi qui comme le souligne Monsieur le Ministre va donner encore plus de crédibilité à la fonction d'agent des collectivités locales.

Nous saluons aussi la vision du chef qui confirme sa préoccupation au bien être des populations sénégalaises et leur mise en valeur.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance

Emission Diwaan yi ak gox goxaan yi du 28/01/2012 sur la TFM