Recherche

Le gouvernement veut faire décoller le secteur productif (PM)



Dakar, 17 oct (APS) - Le gouvernement sénégalais veut relever, avec les acteurs du monde rural, le défi du décollage du secteur productif, a déclaré, vendredi à Dakar, le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne.

''Nous souhaitons faire de vous les acteurs de premier plan du Plan Sénégal émergent (PSE). Nous avons 3,8 millions d'hectares de terres
arables avec beaucoup d’eau en surface et souterraine. Nous avons 750 km de côtes poissonneuses, un cheptel abondant et surtout des producteurs, des pêcheurs éleveurs courageux et motivés. Nous relèverons ensemble le défi du décollage de notre secteur productif ‘’, a-t-il dit.

Le Premier ministre s’exprimait lors d’une réunion avec les acteurs du monde rural évoluant dans l'agriculture, l'élevage, la pêche et la foresterie.

Devant les acteurs du monde rural, il a estimé que les sous-secteurs de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche de et la foresterie ''ont le potentiel le plus important en matière de création d’emplois notamment pour notre jeunesse''.

‘’C’est pour cela que les projets du PSE dans ce secteur en attirant davantage les investisseurs dans les prochaines années vont créer beaucoup d’emplois et générer plus de revenus pour les acteurs du monde rural’’, a expliqué le Premier ministre.

M. Dionne a rappelé que les objectifs visés par le PSE dans ce sous-secteur sont la sécurité alimentaire, la transformation structurelle de l’économie rurale et la création massive d’emplois.

En ce qui concerne la sécurité alimentaire, il a expliqué l'objectif est d' ''augmenter qualitativement et quantitativement toutes les productions du secteur pour produire au maximum ce que nous consommons et assurons l’autosuffisance pour le mil sorgho, le riz, avec l’objectif de 1,6 million tonnes de riz paddy, l’oignon (350.000 tonnes), la tommes, avec 200.000 tonnes…’’.

Il a ajouté pour les autres produits de consommation, le gouvernement va s’efforcer de les rendre disponibles aux meilleurs prix et faire en sorte que les Sénégalais disposent de revenus pour les acheter.

Pour la transformation structurelle de l’économie rurale, le Premier ministre a affirmé que son gouvernement veut d’abord ''moderniser les unités de production du secteur pour augmenter leur productivité''.

Mahammad Boun Abdallah Dionne a plaidé pour ''une ouverture avec prudence du secteur à l’investissement privé, tout en sauvegardant les intérêts des exploitants familiaux''.

Il a précisé que le gouvernement travaille à renforcer l’équipement en milieu rural, tout en annonçant l’arrivée prochaine d’équipements agricoles en provenance du Brésil et de la Belgique.

BHC/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 178 fois
Plan Senegal Emergent (PSE)


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance