Recherche

Le PRACAS mène son offensive au Salon international de l’agriculture (SIA )



www.sendeveloppementlocal.com
www.sendeveloppementlocal.com
Paris, 24 fév (APS) – Le Sénégal compte bien profiter du Salon international de l’agriculture (SIA) 2014, en France, pour présenter le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) qui vise l'autosuffisance du en riz, parmi d'autres objectifs.

Des documents explicatifs du PRACAS sont exposés au stand de la Société nationale d'aménagement et d'exploitation des terres du Delta du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED).

Mardi, le PRACAS sera l'objet d'une large communication, lors de la "Journée du Sénégal". "Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise, enjeux et perspective" est le thème de l'exposé.

Une autre communication concernant le Sénégal sera présenté, sous le thème : "La Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition (NASAN), cadre de partenariat public-privé".

Le PRACAS est mis en œuvre en vue de la production de riz blanc de très bonne qualité au Sénégal, avec un objectif de 1,8 million de tonnes, dont 1,6 million de riz paddy, au plus tard en 2017.

Pour le directeur général de la SAED, Samba Kanté, "produire 1,6 million de tonnes de riz paddy dans les trois prochaines années, dans toutes les zones de production rizicole du pays, est possible si chacun affiche la même volonté que les pouvoirs publics".

Ces derniers sont "plus que jamais décidés à mobiliser des moyens, pour le développement de l’agriculture sénégalaise", a affirmé M. Kanté.

Pour relever le défi de l’autosuffisance en riz, le PRACAS ambitionne déjà de réaliser 900.000 tonnes de riz paddy, dans le cadre de la campagne agricole 2014-2015.

Dans cette perspective, les superficies à mettre en œuvre dans la Vallée du Sénégal (Nord) sont de 90.750 hectares : 38.000 hectares en contre-saison chaude en 2014, et 50.000 hectares pour l’hivernage 2014-2015.

Le programme assigne à la Vallée de l’Anambé (Sud) l'objectif d'emblaver 3.900 hectares et 120.000 hectares destinés à la culture du riz.

Le coût total du PRACAS est d'environ 74 milliards de francs CFA, dont 28 milliards déjà disponibles dans le Budget 2014 de l'Etat 2014.

OID/ESF
Ousmane Ibrahima Dia

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 660 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance