Recherche

Le PAPEJF veut créer 15.000 emplois pour les jeunes et femmes (coordonnateur)



Le PAPEJF veut créer 15.000 emplois pour les jeunes et femmes (coordonnateur)
Thiès, 8 août (APS) – Le Projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes (PAPEJF), financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal pour les cinq prochaines années, permettra de créer 15.000 emplois durables en milieu rural et périurbain, a indiqué, vendredi, à Thiès, son coordonnateur.

Moustapha Cissé a assuré que dont 60% de ces emplois seront réservés aux jeunes et 40% aux filles et aux femmes.

Le PAPEJF prévoit la réalisation de 156 fermes agricoles, aquacoles et avicoles intégrées devant permettre la mise en valeur d’environ 1.000 hectares de terre, ainsi que la construction de 18 centres d’incubation pour les métiers artisanaux.

Il veut également installer 15 plateformes multifonctionnelles intégrant des unités de transformation et de conditionnement des produits agricoles et 40 kiosques de commercialisation, a dit M. Cissé.

Il s’exprimait lors du comité régional de développement (CRD), pour le lancement du projet et présidé par l'adjoint du gouverneur de Thiès, chargé du développement, Mame Sané Ndiaye Faye.

La réunion s'est déroulée en présence du chef du service régional de la jeunesse, de groupements de femmes, de jeunes et d'acteurs du développement de la région de Thiès.

Moustapha Cissé a par ailleurs dit que ce projet vise à contribuer à la création d’emplois décents et de revenus durables à travers le renforcement des compétences et l’émergence de micro, petites et moyennes entreprises de jeunes et des femmes, des régions cibles de Kaolack, Fatick, Thiès, Ziguinchor, Kolda, Sedhiou et Dakar et sa banlieue.

Pour sa part, Chérif Thierikh, point focal du PAPEJF dans la région de Thiès, a précisé que ce projet va créer des auto-emplois à travers la réalisation de fermes agricoles.

Il a ajouté que pour la région de Thiès, il est prévu la réalisation de 11 fermes agricoles et avicoles, de 15 fermes aquacoles, la construction, la réhabilitation de 3 centres d’incubation, pour les métiers artisanaux et de 6 kiosques de commercialisation.

Selon Chérif Thiérikh, le PAPEJF accompagnera 1.500 porteurs de projets et apportera un financement pour 500 projets pour un montant global d’un 1,5 milliard de francs CFA.

L'objectif est de créer de 2.200 emplois directs dont 1.320 jeunes et 800 pour les femmes.


BD/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 209 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance