Recherche

Le CNEPS de Thiès : une future référence en matière d'hébergement, promet Mbagnick Ndiaye



Thiès, 18 jan (APS) – Le ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye, a annoncé, vendredi, à Thiès, que son département compte faire du Centre national d’éducation populaire et sportive (CNEPS) installé dans cette ville, ‘’un lieu de référence en matière d’hébergement sportif pour accueillir toutes les disciples sportives du Sénégal’’.

M. Ndiaye s’exprimait à l’issue d’une réunion des directeurs nationaux et des services régionaux du sport qui se tenait à Thiès.

D’ici à 2015, a-t-il indiqué, le CNEPS ‘’sera réhabilité pour recevoir les regroupements de l’équipe nationale, mais également toutes les autres disciples, pour ainsi mettre fin aux regroupements des équipes nationales au niveau des hôtels qui coûtent cher à l’Etat’’.

‘’Cette infrastructure sera dotée de salles de basket et de gymnastique, d’aire de jeu moderne, d’une salle multidimensionnelle, avec un équipement qui répond aux normes et qui permettra à toutes les disciplines sportives d’y trouver un cadre adéquat’’, a-t-il précisé.

Mbagnick Ndiaye a aussi insisté sur le volet formation des cadres sportifs qui, selon lui, entre dans le cadre de ‘’la politique sportive défini par le président Macky Sall’’.

Selon lui, ‘’le Chef de l’Etat a décidé d’augmenter le budget du ministère des Sports, d’améliorer les infrastructures sportives dans toutes les régions du Sénégal, au bénéfice exclusive du sport au Sénégal’’.

Selon Ndiaye, ‘’on ne peut pas faire de résultats et réaliser des performances sans pour autant disposer de moyens conséquents et d’infrastructures modernes’’.

Pour les futurs matchs du Sénégal, le ministre des Sports a prévenu qu’il ne sera pas possible à l’équipe nationale ‘’d’accueillir ses rencontres au stade Demba Diop de Dakar et encore moins au stade Lat Dior de Thiès’’, car ces infrastructures ‘’ne répondent pas encore aux normes FIFA et CAF’’.

Il a promis que le ministère des Sports fera en sorte que d’ici 2014, ‘’des stades fonctionnels soient disponibles pour accueillir les rencontres de l’équipe nationale’’.

Mais en attendant la fin de la sanction de la Confédération africaine de football (CAF), qui a suspendu le Stade Léopold Senghor, après les incidents du match Sénégal-Côte d’Ivoire, le 13 octobre dernier, à Dakar, ‘’l’équipe nationale va recevoir les équipes adversaires en terre étrangère […]’’.

BD/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 499 fois
Sports


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance