Recherche

Le CESE mobilise sur la problématique de l'autosuffisance en riz



Dakar, 15 mai (APS) – Le Conseil économique, social et environnemental (CESE), l'Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN) et la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve du Sénégal et de la Falémé (SAED) se sont engagés, jeudi, à accompagner l’Eta pour trouver les voies et moyens de produire 900 000 tonnes de riz local en 2015 et garantir l’autosuffisance en 2017.

Dans le cadre de l’animation des intersessions du CESE, un document sur le ‘’Plaidoyer pour l’instauration d’un environnement plus favorable à la commercialisation du riz local’’ a été présenté aux conseillers. D'autres acteurs du développement local et l’Agence de régulations des marchés (ARM) ont pris part à la rencontre.

''Il est important de faire une action auprès des autorités pour voir les voies et moyens d’atteindre les objectifs fixés. Il consiste à produire 900 000 tonnes de riz local en 2015 et assurer l’autosuffisance en 2017 sachant qu’aujourd’hui nous importons un 1 million de tonnes et nous en consommons 900 000 tonnes’’, a indiqué Baidy Agne, vice-président du CESE.

‘’Toutes les questions posées interpellent l’Etat et les Sénégalais sur comment nous devons consommer ce que nous produisons. C’est la problématique du patriotisme économique’’, a-t-il estimé, rappelant que le Sénégal a produit 350 000 tonnes de riz en 2013.

Baidy Agne a par ailleurs souligné la nécessité d'accroître la production locale, ''si nous voulons créer la croissance et des emplois''.

Le président de l’ASCOSEN, Momar Ndao, a estimé pour sa part que les acteurs du riz local devraient essayer d’améliorer le niveau de présentation de la qualité du riz, afin que les Sénégalais l’adoptent.

‘’La qualité du riz local n’est pas au même niveau que celle du riz importé, parce que les méthodes culinaires ne sont pas les mêmes. L’habitude culinaire des Sénégalais qui s’est forgée pendant plusieurs années devra être modifiée pour avoir le même résultat’’, a-t-il dit.

Selon lui, ''pour changer les comportements des consommateurs à long terme, il faudra produire du riz parfumé et faire une offre au même niveau que celle internationale''.

‘’Depuis 2012, la production de riz local a stagné’’, a soutenu le directeur général adjoint de la SAED, Seyni Ndao.

‘’60% des objectifs de production de riz local doivent être faits au niveau de l’irrigation et 40% avec les eaux pluviales. Nous avons l’opportunité de faire deux campagnes avec irrigation au niveau de la vallée. Ainsi, nous pouvons avoir 200 000 tonnes de riz. Et si l'on maintient le rythme, on aura 500 000 tonnes, cette année’’, a-t-il expliqué.

M. Ndao a ajouté que l’Etat compte débloquer 32 milliards de francs CFA pour 2014/2015. ‘’Avec le soutien des partenaires financiers, les moyens devraient permettre de booster la production de riz local'', a t-il dit.

Le Sénégal a mis en œuvre le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) qui vise l’autosuffisance en riz, parmi d’autres objectifs.

Le PRACAS est mis en œuvre en vue de la production de riz blanc de très bonne qualité au Sénégal, avec un objectif de 1,8 million de tonnes, dont 1,6 million de riz paddy, au plus tard en 2017.

Pour relever le défi de l’autosuffisance en riz, le PRACAS ambitionne déjà de réaliser 900.000 tonnes de riz paddy, dans le cadre de la campagne agricole 2014-2015.

Dans cette perspective, les superficies à mettre en œuvre dans la vallée du Sénégal (Nord) sont de 90.750 hectares : 38.000 hectares en contre-saison chaude en 2014, et 50.000 hectares pour l’hivernage 2014-2015.

Le programme assigne à la vallée de l’Anambé (Sud) l’objectif d’emblaver 3.900 hectares et 120.000 hectares destinés à la culture du riz.

Le coût total du PRACAS est d’environ 74 milliards de francs CFA, dont 28 milliards déjà disponibles dans le Budget 2014 de l’Etat 2014.

SDI/OID/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 48 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance