Recherche

Lamotte trouve ''moralement difficile'' d’exiger des clubs le respect de leurs obligations



Dakar, 21 déc (APS) - Louis Lamotte, le président démissionnaire de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), a confié à l’APS qu’il est ''moralement'' difficile d’exiger des clubs, sans l’aide de l’Etat et le versement des royalties des télévisions, de respecter leurs obligations sous peine d’exclusion.

''Le jour où la ligue se dotera de ressources financières minimales à redistribuer aux clubs, puisque l'Etat aura accepté d'apporter sa contribution et que la télévision nous aura reversé notre dû dans la commercialisation de nos images, ce jour là, on sera davantage outillés moralement pour exiger des ces clubs qu'ils s'acquittent de leurs obligations sous peine d'exclusion'', a expliqué Lamotte.

Des joueurs et des entraîneurs se plaignent souvent du non-paiement des salaires, une situation qui, sous d'autres cieux, occasionne la rétrogradation administrative des clubs qui en sont coupables.

Louis Lamotte, qui a dirigé la présidence de la Ligue professionnelle depuis son érection en 2009 et décidé de passer la main, connaîtra son successeur samedi à l’occasion de l’assemblée générale de la LSFP, dans le salon d’honneur du stade Léopold Sédar Senghor.

Malgré les difficultés constatées et causées par l’absence des soutiens, la ligue professionnelle ''essaye de corriger en diminuant le nombre de clubs élus en application des critères sportifs''.

Au sujet toujours du devenir de la LSFP, en attendant le concours de l’Etat qu’il appelle de tous ses vœux, Lamotte a laissé entendre qu’une sélection naturelle (entre les clubs) s’opérera.

''Cette année (2012), les clubs qui ont le plus manifesté des difficultés à se conformer à leurs engagements financiers ont été relégués et remplacés par deux autres clubs, qui ont été déjà remarqués comme étant mieux organisés suivant leurs modèles économiques'',, a-t-il dit, estimant que c'est un exemple édifiant.

Quatre dirigeants ont annoncé leur candidature à la présidence de la LSFP qui prévoit d’élire son président samedi, lors d’une assemblée générale. Les candidats sont Ndoffène Fall (Jaraaf), Ibrahima Konaté (Touré Kunda), Oumar Guèye Ndiaye (US Ouakam) et Saër Seck (Diambars).

SD/ESF



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 171 fois
Sports


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance