Recherche

La réforme foncière ne peut réussir sans les agriculteurs (délégué syndical)



Saint-Louis, 1er mai (APS) - La Commission nationale de réforme foncière ne peut pas accomplir sa mission sans prendre en compte les préoccupations des producteurs agricoles, a averti mercredi Djibril Diao, secrétaire exécutif de l’Amicale socio-économique, sportive et culturelle des agriculteurs du Walo (ASESCAW), dans la région de Saint-Louis (Nord).

La Commission nationale de réforme foncière "est le énième projet de réforme. [...] Il faut qu'elle implique les producteurs, qui maitrisent mieux les données. Leur avenir est intimement lié au travail de cette commission", a dit M. Diaw à des journalistes, en marge d’une réunion de sensibilisation des membres de cette amicale sur la réforme foncière.

La réforme foncière "ne peut prospérer sans l’implication des producteurs, pasteurs et pêcheurs", a soutenu le secrétaire général de l'ASESCAW, une organisation affiliée au Cadre national de concertation des ruraux (CNCR).

"Si les choses ne bougent pas, nous allons voir quelle attitude adopter. Il s’agit de notre avenir [...]", a-t-il ajouté en parlant encore de cette réforme. "Les conseillers ruraux [...] prennent souvent des délibérations contraires à leurs propres intérêts", a-t-il encore dit.

"Il faut que l’État se détrompe. [...] Les agriculteurs sont les premiers investisseurs du pays et les premiers pourvoyeurs d'emplois", a soutenu M. Diao, estimant que les autorités doivent avoir davantage d'estime envers eux.

AMD/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 148 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance