Recherche

La grande muraille verte est une réponse aux défis climatiques (ministre)



Dakar, 5 sept (APS) - La Grande muraille verte est une réponse africaine face aux phénomènes de la désertification, l’érosion de la diversité biologique et les changements climatiques, a déclaré lundi à Dakar le ministre de la Jeunesse et des Loisir, Mamadou Lamine Keïta.

Les vacances citoyennes 2011 ont été officiellement lancées dans les locaux du ministère de la Jeunesse et des Loisirs. Cette cérémonie sera suivie du départ des jeunes volontaires vers la grande muraille verte (GMV) dans la région de Louga (centre-nord).

‘’Le choix porté sur la grande muraille verte répond à une vision et une réponse africaine pour faire face aux défis mondiaux que sont les phénomènes de la désertification, l’érosion de la diversité biologique et les changements climatiques’’, a dit Mamadou Lamine Keïta.

Pour le ministre de la Jeunesse et des Loisirs, ‘’il s’agit donc, de relever les défis de l’avancée du désert, de la mise en valeur intégrée des zones dégradées et de la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes’’.

‘’Cette œuvre gigantesque que sera la grande muraille verte, large de 15 kilomètres et qui s’entendra du Sénégal à Djibouti a été conçue principalement, pour lutter contre l’avancée du désert qui menace toute l’Afrique’’, a souligné Keïta.

L’édition 2011 des activités des vacances citoyennes sera marquée par l’organisation de deux camps.

Le premier camp, qui va s’installer sur la grande muraille verte, débute lundi pour prendre fin le 15 septembre. Un autre camp sera installé dans les zones inondées.

FAC/SG/OID


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 965 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance