Recherche

La COSYDEP visite des établissements de formation pour enfants handicapés



Dakar, 29 avr (APS) – Une équipe de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) a visité mardi des écoles et centres de formation pour enfants en situation de handicap, en perspective de la semaine mondiale d’action (SMA), a constaté l'APS.

Prévue du 4 au 10 mai, la SMA 2014 se tient sur le thème: ‘’Chaque enfant a le droit d’aller à l’école’’.

‘’Ce matin, nous avons visité ces établissements en vue de mobiliser les acteurs de l’éducation et de la formation autour de la thématique de cette année qui concerne l’éducation inclusive’’, a indiqué Baye Diongue, membre de la délégation et chargé du programme d’éducation à la COCYDEP.

L’équipe de la COCYDEP a, tour à tour, visité le Centre l’Abri pour enfant handicapé à Ouakam, le Centre verbo-tonal à la Gueule Tapée, avant de terminer sa tournée par Grand Yoff, à l’école élémentaire du centre Talibou Dabo et au le Centre d’éducation et de formation pour déficients intellectuels (CEFDI).

‘’L’objectif de notre visite est de mobiliser tous les acteurs, la communauté et les médias autour de ces écoles pour qu’on puisse partager leurs préoccupations pour savoir comment les enfants sont pris en charge en vue de faire des recommandations pour qu’on puisse les intégrer afin que l’éducation inclusive puisse devenir une réalité’’, a expliqué M. Diongue.

Il a assuré que sa structure envisage de faire de la SMA un moment de plaidoyer autour de la question de l’éducation inclusive. ‘’Cette année donc, nous avons voulu que l’accent soit mis sur les écoles qui travaillent avec enfants vivant avec un handicap’’, a-t-il soutenu.

Sur la situation des établissements visités, M. Diongue a dit avoir trouvé sur place ‘des militants de l’éducation très dévoués’’, en dépit de leurs difficiles conditions de travail.

‘’Nous avons beaucoup d’espoir, parce que nous avons trouvé sur place, des militants de l’éducation, un personnel très dévoué qui, malgré les moyens mis à sa disposition, essaye de faire bonnes choses’’, a-t-il souligné.

Il a cependant déclaré qu’à côté de ces bonnes pratiques des responsables de ces établissements pour enfants en situation de handicap, ‘’il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de problèmes’’.

A ce propos, M. Diongue a cité le manque de prise en charge correcte du personnel enseignant, le manque de formation du personnel d’encadrement et le déficit criard d’infrastructures adaptées.

Selon lui, à ces facteurs qui ralentissent le bon fonctionnement de ces établissements s’ajoute aussi, sur le plan institutionnel, le fait que ces écoles et centres sont administrés par deux ministères différents (Santé et Education).


SG/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 98 fois
Démographie-Population


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance