Recherche

L'ONG AHDIS pour un suivi "approprié' du PSE



L'ONG AHDIS pour un suivi "approprié' du PSE
Dakar, 15 juil (APS) - Le nouveau gouvernement devrait mettre en place "un mécanisme approprié de suivi'' du Plan Sénégal émergent (PSE), pour espérer atteindre les objectifs qui lui sont assignés, estime l'ONG Action humaine pour le développement intégré du Sénégal (AHDIS), avant de saluer le retour du département du Plan dans la nouvelle architecture gouvernementale.

"Seul un mécanisme approprié de suivi du PSE basé sur une répartition efficiente et rationnelle des rôles des services de l'Etat est gage de réussite pour la route de l'émergence économique et sociale", écrit cette ONG dans un document signé de son président, l'économiste et acteur de la société civile sénégalaise Amacodou Diouf.

Le PSE, présenté en février dernier à Paris lors du Groupe consultatif pour le Sénégal, en présence de partenaires financiers et d'investisseurs, ambitionne de conduire le Sénégal à l'émergence à l'horizon 2035. Le PSE est articulé autour d'un Plan d'actions prioritaires couvrant la période 2014-2018.

Selon l'ONG AHDIS, les "aménagements techniques" caractérisant le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Mahammed Dionne "renvoient à un souci d'amélioration du mécanisme de suivi du PSE", nouveau référentiel de la politique économique et sociale du Sénégal sur le moyen et le long terme.

Aussi, le retour du département du département du Plan au ministère de l'Economie et des Finances de ''davantage (...) jouer une fonction de suivi de la stratégie nationale de développement économique et social, en y intégrant une fonction de planification et de réorientation".

"La reconduction du ministère en charge du PSE suppose une meilleure focalisation de ce dernier sur le suivi spécifique des quelques projets structurants contenus dans le document national", estime cette ONG.

"Cette forme de suivi d'activités spécifiques n'a rien à voir avec le suivi de la stratégie et, au regard de l'expertise du ministre nommé à ce poste, le PSE en gagnera", ajoute-t-elle.

"A notre avis, l'organisation de la revue périodique de la politique économique et sociale ne signifie pas le rapportage de la somme des projets financés par la banque mondiale, lit-on encore. L'exercice devrait être plus ambitieux en termes de projets, donc de PTF, et trouve son socle dans la stratégie globale de développement économique et social".

BK/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 182 fois
Ong-Associations


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance