Recherche

L’Entente interdépartementale de la région de Fatick en gestation



Les élus de la région de Fatick comptent s’appuyer sur une entente interdépartementale pour poursuivre la belle coopération que l’ex-conseil régional leur a léguée. Dans le cadre de la mise en place de cette entente, les élus des trois départements de la région ont tenu un atelier d’échanges et de partage de deux jours à Ndangane pour définir les modalités de fonctionnement.
Lors de la cérémonie d’ouverture, le président du Conseil départemental de Fatick, Omar Sène, a indiqué que l’Etat, en responsabilisant les départements pour une prise en charge de certaines préoccupations locales avec l’Acte 3 de la décentralisation, a également imaginé des leviers sur lesquels ces entités territoriales peuvent s’appuyer pour remplir correctement leurs missions. Parmi ces leviers, souligne-t-il, figurent les ententes que les collectivités locales peuvent développer pour mettre en synergie leurs efforts et prendre en charge leurs défis communs. « S’inspirant de ces dispositions législatives, nos trois institutions ont, dès leurs installations, exprimé leur ferme volonté et leur engagement à cheminer ensemble pour davantage capitaliser tous les acquis de la région et poursuivre le combat pour l’amélioration des conditions de vie de nos populations », a soutenu le président Omar Sène. Aussi a-t-il ajouté que cet atelier d’échanges et de partage est une illustration parfaite de cette volonté commune, et cet engagement des trois départements de la région à travailler toujours ensemble, à mutualiser leurs efforts pour un développement territorial durable et harmonieux. Le président Omar Sène a fait savoir que l’ambition à travers cette entente interdépartementale est d’aller ensemble à la recherche de nouveaux partenaires pour le financement de projets et programmes structurants dans tous les domaines. Il a noté que la coopération avec la région de Poitou-Charentes (France) a été relancée, avant de remercier les partenaires financiers qui ont apporté leur soutien pour l’organisation de cet atelier, à savoir l’Agence de développement local (Adl), le programme d’appui à la décentralisation et au développement local, ainsi que d’autres partenaires. Il a salué la disponibilité de l’ancien président du conseil régional de Fatick, Abdoulaye Sène, expert de la décentralisation et du développement local choisi pour animer cet atelier.
Le directeur général de l’Agence de développement local, Malal Camara, s’est félicité de l’initiative prise par les trois institutions départementales pour mettre en place une entente interdépartementale pour promouvoir la coopération décentralisée dans le cadre de la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation. Aussi a-t-il rappelé l’engagement du ministre de tutelle, Abdoulaye Diouf Sarr, de mettre en place des pôles territoires. Selon Malal Camara, le projet d’entente interdépartementale est important, soulignant qu’il peut être un modèle au Sénégal. Il a déclaré que le ministre Abdoulaye Diouf Sarr accorde un intérêt particulier aux conclusions de l’atelier. En ouvrant les travaux, le sous-préfet de l’arrondissement de Fimela, Marcel Mbaye Thiaw, a mis l’accent sur les avantages de la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation. Il a également invité les élus à discuter sur le fond pour éviter les problèmes afin que cette entente soit une union efficace.

Oumar Ngatty BA
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 62 fois
Décentralisation


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance