Recherche

L'AMP de Joal-Fadiouth est sans moyens, selon le comité de gestion



Joal-Fadiouth, 12 oct (APS) – Le comité de gestion de l’aire marine protégée (AMP) de Joal-Fadiouth (ouest) est dépourvu de moyens pour assurer la surveillance de cette zone protégée, a signalé dimanche son président Abdou Karim Sall.

"Nous n’avons pas suffisamment de moyens pour (…) assurer correctement la surveillance de cette AMP et sauvegarder les ressources qu’elle renferme", a dit M. Sall dans un entretien avec l’APS.

Il rappelle que l’aire marie protégée de Joal-Fadiouth a été créée en novembre 2004, en vue de la conservation de la biodiversité locale et de l’amélioration des prises, au profit des pêcheurs locaux.

Cette AMP a été créée "parce que nous avons remarqué que nos pêcheurs commençaient à aller dans d’autres pays de la sous-région, dont la Guinée-Bissau, la Sierra Leone et la Guinée pour chercher du poisson, tant la ressource s’est raréfiée chez nous", a expliqué Abdou Karim Sall.

Selon lui, l’aire marine protégée de Joal-Fadiouth couvre une superficie de 174 kilomètres carrés. Plus de six mille pirogues de la commune de Joal-Fadiouth traversent tous les jours l’AMP, a-t-il signalé, expliquant que le comité de gestion n’a pas les moyens de les empêcher de pénétrer dans la zone protégée.

"Nous avons besoin de miradors et de 30 à 50 libres de gasoil par jour pour assurer la surveillance" de cet espace marin protégé, a indiqué Abdou Karim Sall.

ADE/ESF

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 159 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance