Recherche

Khoudia Mbaye relève des ‘’lenteurs’’ dans l’achèvement des chantiers de Fatick



Fatick, 21 jan (APS) - Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Khoudia Mbaye, a relevé, mardi, des’’ lenteurs’’ en dépit de quelques ''avancées'' dans l’achèvement des chantiers de Fatick initiés à la veille de la fête de l’Indépendance 2005 pour permettre à la région de renforcer ses infrastructures.

En visite de terrain à Fatick pour la deuxième fois en l’espace de six mois, elle s’est rendue tour à tour sur les sites de l’hôtel de tourisme de Malango, de l’inspection régionale du travail et de la sécurité sociale, de l’hôtel de ville et du lycée technique.

Sur ces différents sites, seul le nouveau bâtiment l’Inspection régionale du travail et de la sécurité sociale où les travaux sont terminés a eu droit à une remise symbolique de clés après celle du nouvel hôtel de ville qui s’est tenue au mois de juillet dernier lors de la première visite.

Pour les autres chantiers que sont la place publique ''Les Berges du Sine'', le boulevard du défilé, la nouvelle gouvernance, la grande mosquée, les abattoirs municipaux, le lycée technique et le Centre régional d’enseignement technique féminin (CRETF), les travaux se poursuivent pour certains chantiers là où pour d’autres ils sont encore à l’arrêt, a constaté l’APS.

Ayant constaté cette ''lenteur '', Khoudia Mbaye a profité de sa visite pour rencontrer à huis clos les différents entrepreneurs en charge de l’exécution des chantiers.

Elle a souligné que la rencontre avec les entrepreneurs avait pour objectif de créer ‘’un espace d’échange’’ avec ces derniers pour avoir une idée des contraintes des entreprises, des maîtres d’œuvre, des maitres d’ouvrages, qui, selon elle, ont à nouveau pris l’engagement de livrer les chantiers en cours dans un délai de deux mois pour certains et pour d’autres dans six mois.

Khoudia Mbaye a expliqué que ''le déroulement des travaux dépend des capacités de management, d’organisation financière et des ressources humaines de chaque entreprise. ’’C’est la conjugaison de tout ça qui fait la performance des entreprises’’, a-t-elle ajouté.

''Au-delà, a-t-elle indiqué, il y aura un suivi rapproché au quotidien des chantiers comme ça se faisait et des réunions de coordination''.

‘’En gros, a-t-elle martelé, il sera question de mutualiser les moyens et de mieux assurer la coordination avec le Service régional de l’urbanisme, en partenariat avec la mairie et la gouvernance, afin que les contraintes soient identifiées en temps réel et solutionnées’’.


AB/AD


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 145 fois
Urbanisme et habitat


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance