Recherche

Kaolack : protocole d’accord entre la Chambre de commerce et la PAFA



Kaolack, 25 déc 10 (APS) – Le coordonnateur du Projet d’appui aux filières agricoles (PAFA), Sémou Diouf, et le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack, Serigne Mboup, ont signé vendredi un protocole d’accord définissant un cadre de collaboration, de sensibilisation et d’intermédiation en direction des opérateurs des filières promues par le projet.

‘’Le PAFA, a indiqué son coordonnateur, vise à améliorer durablement les revenus et moyens d’existence des exploitions familiales du Bassin arachidier à travers leur insertion dans des filières profitables et diversifiées comme les céréales, le sésame, le bissap, le bouy et les produits avicoles et horticoles’’.

‘’Il s’agit en fait, a précisé M. Diouf, d’appuyer le développement et la mise en marché des productions agricoles et de faciliter la contractualisation entre les organisations des producteurs et le secteur privé, en vue de leur assurer un débouché et des prix rémunérateurs susceptibles de sécuriser leurs investissements’’.

Sémou Diouf a souligné que, dans ce cadre, le projet a décidé de nouer également des relations de partenariat avec les Chambres de commerce de Diourbel, de Fatick, de Kaffrine et de Dakar. La signature, en public, à Kaolack, de ce premier accord de partenariat, s’est déroulée en présence, entre autres, des autorités administratives et d’un représentant du ministère de l’Agriculture.

Tous ces protocoles, a par ailleurs rappelé le coordonnateur, visent à renforcer les activités des chambres consulaires dans le domaine agricole et à identifier les opérateurs de marché (commerçants, hôteliers, entreprises de transformations, exportateurs et agro-industries) pour faciliter la commercialisation des surplus de productions des filières promues.

De son côté, le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture, s’est félicité de ce nouveau partenariat, précisant qu’il aidera à combler le déficit de commercialisation observé.

Serigne Mboup a rappelé les nombreux et ambitieux projets de son institution dont la relance du port de Kaolack pour lequel, selon lui, un autre protocole d’accord sera signe très prochainement avec la douane sénégalaise.

‘’C’est avec la Chambre consulaire que l’Agence nationale de conseil agricole et rural, retenue comme agence d’exécution du PAFA, devra aussi travailler, indique-t-on, pour garantir des productions de qualité répondant aux besoins du secteur privé’’.

MS/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1153 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance