Recherche

Kaolack : la future réforme des forages ruraux expliquée aux acteurs concernés



Dakar, 8 fév (APS) - Les présidents de conseil rural, les délégués des usagers de forages, les autorités administratives et les membres des chambres consulaires de la région de Kaolack (Centre), réunis vendredi dans la capitale régionale, ont pris connaissance des enjeux de la réforme dans ce secteur.

Dans le cadre de cette réforme, l’Office de gestion des forages ruraux (OFOR) sera mis en place, a indiqué Daouda Gningue, directeur adjoint de la Direction d'exploitation et de la maintenance (DEM) du ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement.

L'OFOR assurera les rôles et missions de la DEM, la gestion du patrimoine et l'exploitation des forages en milieu rural notamment, a précisé M. Gningue lors de l'atelier de lancement de l’étude sur ''l’organisation et le financement de la maintenance des forages ruraux motorisés'', en perspective de la mise en place de l’OFOR.

Un établissement public à caractère industriel et commercial sera créé pour ''consolider les acquis des projets et programmes en matière d’hydraulique rurale'', selon ce responsable de la DEM.

Des études de faisabilité de cette réforme sont confiées à une équipe pluridisciplinaire de 11 personnes, a-t-il indiqué, précisant que l’exploitation des forages motorisés en milieu rural sera confiée à des associations d’usagers des forages (ASUFOR) ou à des opérateurs privés.

L'OFOR assurera la maîtrise d’ouvrage des travaux d’infrastructures hydrauliques au sein des collectivités locales, selon M. Gningue.

Cette réforme concerne quelque 1.500 forages, a-t-il dit, ajoutant que l'OFOR sera chargé du suivi de la qualité de l’eau distribuée, mais aussi des audits de gestion périodiques des ASUFOR. Il apportera un service conseil aux ASUFOR et aux collectivités, selon l'étude présentée à Kaolack.

L''OFOR facilitera la mise en place de mécanismes de financement accessibles aux opérateurs et participera à la gestion des services et évènements exceptionnels pouvant entraîner une forte augmentation de la consommation d'eau.

Des ateliers de lancement de l'étude sur ''l’organisation et le financement de la maintenance des forages ruraux motorisés'' seront organisés dans toutes les capitales régionales, selon Oumar Ndiaye, un consultant de la DEM.

Ces ateliers permettront de ''recueillir les avis, observations et suggestions des acteurs directs ou indirects de la réforme, de procéder dans chaque région à la collecte des données techniques sur les forages ruraux motorisés, des données administratives sur le personnel de la DEM et des données comptables ou physiques sur son patrimoine''.

Ils permettront aussi de recenser les opérateurs privés de maintenance dans les régions, a dit M. Ndiaye.

PON/ESF /OID

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 178 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance