Recherche

KOUMBAL/ DERRIERE LE PROJET PRESIDENTIEL « UNE ASC, UN PROJET » Macoumba Diouf lance « une Asc, un champ »



Dans une démarche entreprise pour inciter les jeunes de sa région au retour à la terre et sa volonté d’activer la relance d’une agriculture durable dans le village de Koumbal, le directeur de l’horticulture Macoumba Diouf, responsable de l’Apr dans cet arrondissement, a lancé en marge d’une finale « Navétane » qu’il était venu présider, le concept « une Asc, un champ ».

Le projet « une Asc, un champ » lancé dans le village de Koumbal par Macoumba Diouf, directeur de l’horticulture et responsable de l’Apr dans la localité, a pour objectif d’appuyer le programme « Yonou Yokouté » dans les secteurs décentralisés et la lutte contre le sous emploi dans le monde rural. Et ce, pour accompagner le président Macky Sall dans ses chantiers, dans sa politique de booster le secteur agricole et de faire de l’agriculture le fer de lance de l’économie et du développement dans notre pays.

Le projet sera certes entamé dans l’arrondissement de Koumbal, mais sera aussi élargi dans le département, voire la région de Kaolack pour avoir plus d’impact sur la vie des populations et l’économie au sein de chaque collectivité. Cet engagement sera précédé sur le terrain par un appui des jeunes en semences, intrants agricoles, matériel mais surtout en formation pour la pérennisation de l’ensemble des activités à mener.

En termes d’organisation, ce projet est le prétexte de pousser les nombreux jeunes ruraux à rompre avec les séances inutiles sous les arbres à palabres et de se concentrer davantage sur les travaux champêtres et autres questions de développement dans leurs localités. Ainsi, dans le souci de fixer davantage les jeunes dans leurs terroirs, le projet sera en cours durant la saison sèche comme durant la période d’hivernage. Mais l’idée de cette démarche est de développer surtout l’horticulture ou la culture de contre saison apparemment riche en valeur absolu et durable dans le temps.

Ce projet qui est aussi prévu pour développer un partenariat fort avec le secteur privé, connaîtra dés ce mois de janvier la distribution des premières parcelles de terrain aux bénéficiaires. Ces parcelles, annonce le directeur de l’Horticulture, devraient être aménagées durant cette même période. Puisque dans les villages sénégalais, l’élevage est de nature une activité phare, cheminant toujours avec l’agriculture.

Les initiateurs du projet « une Asc, un champ » décident également d’encadrer les jeunes autour des fermes pour accroître en même temps des rendements issus de ce secteur.

Abdoulaye FALL
Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 74 fois
Agriculture


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 17
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance