Recherche

KAOLACK : Mobilisation contre l’insalubrité



L’heure est à la mobilisation dans la capitale du Bassin arachidier pour faire face à l’insalubrité. Initié par Caritas en partenariat avec le Comité de développement de Kaolack (Codeka), le projet d’amélioration de la participation des populations contre l’insalubrité dans la commune de Kaolack constitue une véritable alternative pour une parfaite implication de toutes les forces vices de Kaolack.

L’un des moments forts de cette rencontre, c’est indiscutablement l’engagement pris par la commune, le Conseil régional, le Diocèse, Caritas, le Codeka, mais surtout les 382 animateurs et éducateurs citoyens qui ont été formés par le projet pour l’assainissement et les financiers qui, tous, ont promis de s’investir sans réserve.

Le maire de Kaolack, Madieyna Diouf, dont l’équipe a choisi comme priorité la question de la lutte contre l’insalubrité et l’assainissement de la ville de Kaolack, a salué cette initiative, appréciant les efforts du Codeka, de Caritas et de l’Aprosen dans la prise en charge, surtout de l’effectivité de la participation des populations à ce qui concourt à l’assainissement de la ville.

Le combat, selon M. Diouf, est celui du changement de comportement des populations avant la question des investissements lourds qui doivent suivre.

Le président du Codeka, le Dr Issa Mbaye, l’Evêque de Kaolack et le représentant de l’Union européenne, ont tour à tour dit leur détermination à accompagner le projet. A noter que ce plaidoyer pour un droit réel et absolu des populations à l’assainissement a été, en outre, marqué par la remise, à des écoles élémentaires publiques, d’un lot de 5.000 cahiers personnalisés et de supports de sensibilisation des élèves.

Aussi, en vue d’accompagner le projet, Caritas, en partenariat avec Aprosen, a acquis 1.000 poubelles réglementaires qui seront mises à la disposition des quartiers qui se sont distingués par leurs performances dans la gestion des ordures ménagères à travers la pré-collecte par charrettes.

La cérémonie a également été mise à profit pour ouvrir le « point focal » du Codeka à la mairie et lancer son processus de redynamisation et de restructuration à travers tous les quartiers de Kaolack.

Mamadou CISSE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 845 fois
Eau et Assainissement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance