Recherche

KAOLACK / JOURNÉE INTERNATIONALE DES NATIONS UNIES Le Pam pour une alimentation sans effets nocifs sur l’environnement

Comme un peu partout dans la communauté internationale, la journée internationale des Nations Unies a été célébré dans la région de Kaolack. Le Programme alimentaire mondial (Pam), le seul département du système des Nations Unies à disposer d’un dispositif de représentants dans les régions centre, a été aux devants de la scène. Ces derniers qui étaient soutenus par certains agents administratifs de la région dont le gouverneur en charge des questions de développement, et des élus locaux, ont surtout favorisé la visite des cantines scolaires dépendant de leur programme.



C’était pour voir surtout avec les partenaires communautaires à la base, les nouvelles méthodes qu’il convient aujourd’hui d’adopter pour que l’alimentation dans le milieu scolaire ne soit plus un danger pour l’environnement. Une manière de suivre le thème retenu cette année dans l’édition de la journée mondiale des Nations Unies, mais aussi de sensibiliser et lutter contre les multiples agressions dégradant progressivement notre système environnemental partout dans les villes comme dans les villages.

C’est le cas avec les exploitations abusives de nos forêts et l’utilisation massive du bois de chauffe dans les foyers sénégalais. Depuis plusieurs années et d’après des études menées en direction des facteurs bloquant le cadre environnemental, le Sénégal a perdu tous les ans d’importantes espaces du fait d’une érosion quasi-progressive dont l’homme est l’auteur principal en dépit des autres effets naturels. Ainsi avec l’appui de ses partenaires locaux, le Programme alimentaire mondiale est présentement dans une dynamique de doter aux 1200 cantines d’établissements scolaires des foyers améliorés.

Selon Emery Kabugi, directeur de l’antenne régional du Pam à Kaolack, « l’organisation des Nations Unies fait tout son possible pour réagir, pour s’attaquer aux grands problèmes et prendre le recul nécessaire. Nous sommes en train de forger un multilatéralisme inédit qui pourra déboucher sur des résultats concrets pour tous et ceux qui sont le plus dans le besoin », a t-il indiqué. Il a ajouté cependant qu’« en cette journée des Nations Unies, nous devons tous prendre la résolution de redoubler les efforts pour le compte de ceux ou celles qui sont vulnérables, impuissants et sans défense », a t-il également poursuivi.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 892 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 13
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance