Recherche

Journée de l'environnement : Sam Pathé offert en exemple à Kolda



Kolda, 5 juin (APS) - La Journée mondiale de l’environnement a été célébrée mercredi à Kolda (Sud), en présence des acteurs locaux et des populations de la zone de Same Pathé, village situé dans l’arrondissement de Dioulacolon et bénéficiaire d’un barrage réalisé par le Projet d’appui à la petite irrigation locale (PAPIL).

Le thème de cette année, ’’pensez-mangez-préservez : dites non au gaspillage des produits alimentaires !’’, explique le choix du village de Same Pathé. Dans cette localité, les populations ayant bénéficié de l’appui du PAPIL pour la réalisation d’un barrage donnent un bel exemple dans la préservation des produis alimentaires et la gestion des ressources environnementales.

’’Nous avons choisi le village de Same Pathé qui abrite un barrage à cause du thème qui est cette année penser- manger-préserver : dites non au gaspillage des aliments’’, a expliqué Mame Fatou Niang Seydi, chef de la division régionale de l’environnement et des établissements classés.

’’Et nous pensons que l’exemple de ce village dans la gestion du barrage doit inspirer chaque citoyen dans la préservation de nos ressources environnementales. Il faut qu’on sauvegarde nos aliments et éviter la destruction, la déforestation, l’exploitation abusive de nos ressources’’, a-t-il ajouté.

Cette journée de sensibilisation et d’information sur la nécessité de préserver les ressources environnementales a été l’occasion pour la responsable de la division régionale de l’environnement et des établissements classés de plaider en faveur de la gestion des déchets, qui constituent un véritable problème de santé pour les populations.

’’La gestion des déchets doit être traitée de façon écologique, et c’est un véritable problème de santé, d’abord, et ensuite une menace réelle pour l’environnement. Et nous devons tous nous impliquer dans la lutte contre ce fléau’’, a lancé Mme Seydi.

Dans la région de Kolda, les ressources environnementales font l’objet de menace, d’abord, par des feux de brousses récurrents et ensuite par la déforestation et l’exploitation clandestine du bois.

MG/ASG


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 118 fois
Développement durable


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance